10 conseils et astuces pour bien choisir son hébergeur web

Pour tout site internet, l’hébergement est un élément capital. Sa performance et celle du site web sont intrinsèquement liées. En réalité, un mauvais hébergement de site peut avoir des conséquences négatives sur le nombre de visiteurs, la fidélité et même le taux de conversion du site. Pour bénéficier d’un hébergement web de qualité, il faut s‘adresser à un hébergeur web de référence. Cependant, les offres disponibles sont pléthoriques au point où faire un choix peut s’avérer être un parcours de combattant. Cet article est un guide qui recense 10 conseils et astuces pour ne pas se tromper dans le choix de son hébergeur.  

Définir clairement ses besoins

Il est impératif de faire le point de ses besoins actuels et de ses attentes à venir avant de se lancer dans la quête de l’hébergeur idéal.

Demandez-vous quel type de site vous voulez créer. Les besoins pour la création d’un site internet standard, d’une vitrine, d’un blog ou encore d’un site e-commerce ne sont en effet pas les mêmes. Pour un site e-commerce par exemple, vous aurez besoin d’intégrer un ou plusieurs systèmes de paiement en ligne :

  • PayPal ;
  • Visa ;
  • Skrill ;
  • Virement bancaire…

Avez-vous besoin d’intégrer des applications annexes ? Quel est le trafic que vous prévoyez pour votre site ? Les besoins en ressource pour un petit trafic ne sont pas les mêmes que pour une grande audience. Les réponses que vous aurez fournies à toutes ces questions vous permettront d’avoir une idée assez précise de l’hébergeur qu’il vous faut. Cela vous facilitera également la tâche en ce qui concerne la formule à choisir.

Passer en revue le contenu proposé par les hébergeurs

Maintenant que vous êtes fixé par rapport à vos besoins, vous pouvez aller à la recherche de votre futur hébergeur. Pour faire un choix, vous devez vous focaliser sur le contenu des différentes formules qu’il propose. Généralement, on tient compte des éléments suivants :

  • Le système d’exploitation proposé (Linux, Windows) ;
  • Le type de serveur (mutualisé, VPS, dédié) ;
  • La bande passante réservée au trafic du site (20 Go, 40 Go, 50 Go, 100 Go, illimitée) ;
  • L’espace disque de l’hébergement alloué aux médias du site…

Vous pouvez jeter un coup d’œil sur l’évaluation et avis de l’hébergeur web SiteGround pour voir les éléments clés sur lesquels peut porter votre analyse. Il faut bien réfléchir lorsqu’on choisit la bande passante qui sera affectée à son site internet. En supposant que vous choisissez l’option 20 Go, sachez que votre site sera inaccessible lorsque ce quota sera atteint. Mieux vaut rester prévoyant en choisissant une option qui correspond réellement à l’audience escomptée pour son site web. Pour l’espace disque, il est conseillé de prendre un minimum de 10 Go. Si votre site doit comporter une pléthore de médias et des fichiers assez lourds, vous pourrez migrer vers un espace disque plus grand. C’est pour cela qu’il est important de vérifier que l’hébergeur offre ce type de service.

Vérifier la possibilité de migrer vers d’autres offres

La migration est un élément très capital à considérer lors du choix d’un hébergeur web. Vous devez vous assurer d’être en mesure de migrer facilement vers des offres autres que celles de votre hébergeur. Il arrive par exemple que l’on choisisse une petite bande passante et que l’audience de son site web explose du jour au lendemain. Dans ce contexte, il est urgent de trouver une offre qui pourra s’adapter à l’augmentation du trafic que vous connaissez. La migration est l’option qui pourra vous permettre d’atteindre cet objectif. Certains hébergeurs ne la proposent pas. Si vous choisissez l’un d’entre eux, comprenez que vous pourrez assister à la mort de votre site internet sans pouvoir lever le petit doigt.

Vérifier la possibilité d’héberger plusieurs noms de domaine et adresses courriel

Chaque site internet est associé à un nom de domaine. Ce dernier constitue l’adresse du site. Parfois, on cherche à mettre en œuvre des projets qui nécessitent la création d’un ensemble de sites web. Il faut donc s’assurer de la possibilité d’obtenir sur son compte autant de noms de domaine souhaités. Les adresses courriel dédiées sont aussi importantes pour les entreprises. Elles démontrent généralement le professionnalisme dont fait preuve l’organisation. Là aussi, il faut vérifier le nombre d’adresses dédiées que l’on peut avoir sur son compte.

S’enquérir du nombre de noms de domaines par compte

Peut-être avez-vous l’intention de mettre en place un ensemble de sites de niche pour développer votre business de dropshipping ? Le coût des noms de domaines est généralement dérisoire. Cela constitue d’ailleurs une autre raison qui pousse plusieurs personnes à en réserver autant que possible. De façon générale, les hébergeurs mettent à la disposition de leurs clients de l’espace pour accueillir 25 noms de domaine sur un seul compte. Cependant, il en existe qui ne propose que la possibilité d’héberger un seul nom de domaine. Il faut donc veiller à ce critère lors du choix de son hébergeur.

Choisir une formule proposant un grand nombre d’adresses mail

La majorité des solutions d’hébergement de site actuelles offrent la possibilité d’avoir des adresses courriel dédiées. Ces adresses se présentent sous la forme email@votredomaine.com. Il faut non seulement que votre hébergeur propose ce service, mais il faut également que ce soit en quantité suffisante. Ainsi, chaque membre de votre organisation pourra être servi.

Tenir compte de la qualité du support technique

Le support fourni par l’hébergeur est d’une importance capitale. Vous devez y prêter une attention particulière surtout si vous ne disposez pas de connaissances techniques solides. Lorsque vous rencontrez un problème avec le serveur ou votre site internet, il faut que votre hébergeur se montre réactif et efficace pour décanter la situation. Il faut donc choisir un prestataire disponible 24 h/24 et 7 j/7. Il doit être également joignable par divers canaux comme :

  • Le téléphone ;
  • Le mail ;
  • Le chat en ligne.

Choisir un hébergeur que l’on peut également contacter à partir des réseaux sociaux est un atout. Vous êtes ainsi sûr que toutes vos préoccupations pourront être prises en compte. On note par ailleurs que certains hébergeurs brandissent des argumentaires de vente qui ne reflètent en rien la réalité en ce qui concerne la qualité du service client. C’est pour cela qu’il est conseillé de tester directement ce service avant même de souscrire à une offre.

S’informer sur la disponibilité et la vitesse de connexion des serveurs

Le temps de disponibilité des serveurs est un facteur dont le poids n’est pas négligeable dans la balance. Prenez le temps de comparer cette donnée technique pour les différentes offres d’hébergement web du marché. De façon conjointe à la disponibilité des serveurs, il faut également vérifier la vitesse de connexion proposée. Ces données permettent d’évaluer la performance de ses potentiels prestataires. La disponibilité des serveurs est généralement exprimée en pourcentage. L’intervalle souvent affiché par les hébergeurs est celui allant de 99 % à 100 %.

Certes, la différence (1 %) peut paraître négligeable à première vue. Cependant, elle en est loin dans la pratique. Tout calcul fait, on se rend compte que 1 % d’indisponibilité des serveurs équivaut à plus de 3 jours d’inactivité pour son site web par an. Cette situation est plus problématique pour les boutiques en ligne qui ne peuvent pas se permettre de rester inaccessible pendant longtemps. Les conséquences possibles sont nombreuses :

  • La perte d’audience ;
  • La réduction des ventes ;
  • La baisse de la notoriété…

À défaut d’avoir un hébergeur qui fonctionne non-stop, il vous faut un prestataire dont les serveurs sont puissants avec des connexions réseau très stables. Si l’on peut pactiser avec des hébergeurs proposant un score de disponibilité (Up Time) supérieur à 99,5 %, il est recommandé de rester loin de tout prestataire qui affiche un taux inférieur à 99 %.

La relation entre vitesse de connexion et pays de l’hébergeur du site

Quant à la vitesse de connexion des serveurs, elle est intrinsèquement liée au temps d’affichage de vos pages web. L’on n’a pas besoin de rappeler l’importance du temps de chargement des pages d’un site pour l’expérience utilisateur. Même le référencement web du site est également impacté par la vitesse d’affichage des pages. Il faudra donc s’orienter vers l’hébergeur qui propose le meilleur débit de connexion, pour peu que l’offre corresponde au budget disponible. Pour ne pas vous disperser dans vos recherches, vous pouvez chercher un prestataire dont les serveurs se trouvent à proximité de votre niche de visiteurs.

Si vous ciblez un public français, choisir un hébergeur de site français sera tout à votre avantage.

C’est une évidence qu’héberger son site internet chez un prestataire russe ou américain pourra faire également l’affaire. Il y a seulement un risque de ralentissement du chargement de vos pages.  

Étudier la politique de remboursement des services d’hébergement de site

L’erreur est humaine. On peut par exemple se tromper lors du choix de son hébergeur. Vous ne vous êtes peut-être pas trompé, mais après la souscription d’une offre auprès d’un hébergeur donné, vous vous êtes rendu compte qu’il y a mieux ailleurs. Vous devez pouvoir résilier votre premier abonnement pour embrasser celle plus avantageuse. Il est important de vérifier si l’hébergeur propose cette option dans ses offres avant de le choisir. En plus de la possibilité de mettre fin à son abonnement, il faut se renseigner sur les conditions qui accompagnent une telle résiliation. Certains prestataires remboursent à leur client la partie des services souscrits, mais non consommés. C’est ce type d’hébergeur qui devrait attirer votre attention.

Lire minutieusement les conditions générales d’utilisation

Pour héberger son site internet de façon efficace, il faut bien étudier les CGU du prestataire. Bien qu’elles semblent souvent longues, ces conditions contiennent des informations qui précisent les limites et la liberté que vous accorde l’hébergeur de site. Comme exemple, sachez que votre prestataire peut décider de supprimer votre compte en raison d’une consommation de puissance supérieure à celle qui est initialement convenue. Imaginez les conséquences de la suppression de votre compte ! C’est pour ne pas arriver à cet extrême qu’il est recommandé de bien lire le règlement de chaque hébergeur afin de choisir le prestataire qui convient. Il faut même se pencher sur les petites lignes du règlement afin de ne rien rater.

Se renseigner sur la sécurité offerte par l’hébergeur

Si vous désirez héberger un site web sans problème, vous devez vous assurer que l’hébergeur fournit une sécurité infaillible. La sécurité fait partie des critères qui permettent de déterminer le sérieux, la fiabilité et la performance de votre hébergeur. Plusieurs situations peuvent mettre en péril l’intégrité de vos données. Il s’agit par exemple des situations comme :

  • Un piratage ;
  • Une panne ;
  • Une intempérie…

Face à ces imprévus, votre hébergeur doit être en mesure de protéger vos données. En effet, lorsque vous vous faites pirater par exemple, ce sont les informations de vos visiteurs qui sont les plus exposées. La situation est encore plus alarmante dans les cas des boutiques en ligne. La fuite des informations bancaires de vos clients à partir de votre site peut avoir des conséquences désastreuses sur ces derniers. Il en est de même pour votre organisation. En effet, il suffit que vos visiteurs remarquent une petite faille de sécurité sur votre site, aussi minime soit-elle, pour que vous perdiez votre audience en moins de deux. C’est pour cela qu’il est capital de vous assurer qu’un prestataire a la capacité de protéger efficacement vos données avant de le choisir. La possibilité d’avoir un certificat SSL ainsi que le blocage IP peut être par exemple très utile en matière de prévention des cyberattaques.

S’assurer de la possibilité d’effectuer des sauvegardes

Plusieurs hébergeurs offrent la possibilité d’effectuer des sauvegardes régulières. Cela vient compléter les dispositions mises en place pour sécuriser les données des sites internet hébergés. Cette sauvegarde permet par exemple de restaurer une version antérieure du site en cas de problème. Il existe en réalité plusieurs manières pour effectuer un backup de son site internet. Les plug-ins WordPress en sont des exemples. Vous devez vous assurer que le service auquel vous avez souscrit inclut bien cette fonctionnalité. Si vous constatez que la régularité des sauvegardes automatiques n’est pas respectée, n’hésitez pas à en toucher deux mots à votre hébergeur. Si la situation persiste, pensez à souscrire un meilleur abonnement auprès d’un autre prestataire. Mieux vaut prévenir que guérir, dit-on !

Faire une étude des prix

Le prix est à coup sûr le premier critère que de nombreuses personnes visent lors du choix de leur hébergeur. Sachez que, quel que soit le prestataire, le prix est proportionnel aux options et aux possibilités offertes. Il ne faut pas lésiner sur votre budget pour souscrire une offre avec les meilleures options. D’aucuns sont attirés par les hébergements gratuits. Fuyez cette solution, car elle est dangereuse pour votre site et vos données. On peut dire sans l’ombre d’un doute qu’il n’existe à ce jour aucun hébergeur gratuit qui offre des garanties sur la pérennité de votre site web.

Il peut arriver que votre site internet devienne sans hébergement du jour au lendemain. Par ailleurs, cette option n’offre qu’un espace très réduit pour une multitude d’internautes. Cela rend très lente la navigation sur les sites internet concernés. Investir dans un hébergement de qualité est la seule solution pour avoir un site performant. Il faut néanmoins faire la comparaison des prix entre les différentes offres disponibles sur le marché afin de retenir celle avec le meilleur rapport qualité/prix. N’oubliez cependant pas de regarder les prix de renouvellement d’abonnement lors du choix de votre hébergeur web. Ils peuvent rapidement grimper !

Que retenir de ce guide sur les critères à considérer pour bien choisir son hébergeur ? Pour choisir un hébergeur de qualité, il faut se focaliser sur le contenu des offres proposées par ce dernier. Mais, avant cela, il est important d’avoir une idée précise de ses besoins en matière d’hébergement de site. Il faudra alors trouver la meilleure formule qui équilibre ses besoins et l’offre de l’hébergeur. Par ailleurs, on n’oubliera pas que le prix de l’hébergement est un facteur non négligeable dans le choix de l’hébergeur adéquat.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *