5 astuces pour une bonne collaboration avec une agence de référencement

À l’ère des algorithmes de Google, il n’est pas facile de suivre l’évolution des tendances. Alors que les agences SEO se tiennent généralement au courant des changements et devancent même les mouvements du géant de Mountain View, leurs clients ont un réel problème avec cela. Il n’est pas étonnant que la relation client-agence soit exposée à de nombreux désagréments. C’est pourquoi nous avons décidé de créer un petit guide, grâce auquel la coopération avec l’agence de référencement sera organisée en fonction des réflexions de chacune des parties.

1. Sélectionner des mots-clés en collaboration avec l’agence

Travailler avec une agence de référencement peut bien se dérouler. Au lieu de perdre du temps, faites confiance aux spécialistes qui, depuis des années, adaptent les mots clés aux besoins des clients :

  • En voyant l’engagement de l’agence, vous pouvez rapidement distinguer une entreprise fiable des « professionnels », dont le but est uniquement de plumer le client.

2. Vérifier la popularité des mots clés

Vérifier la popularité des mots-clés est une autre façon de faciliter votre collaboration avec une agence de référencement. Les entreprises ne manquent pas sur le marché, qui sélectionnent un ensemble de mots-clés. Tout cela pour que les rapports concordent. Ignorance du client, caractère commercial de l’offre et phrases faciles à positionner, dont le nombre de recherches est égal à zéro. Malheureusement, les pratiques déloyales deviennent un cauchemar pour l’industrie du référencement. Avant de signer un contrat, il est donc utile d’en apprendre un peu plus sur le positionnement.

Ne vous laissez pas enfermer dans une bouteille ! N’oubliez pas de vérifier vous-même le nombre moyen de recherches et la compétitivité des phrases. Le Google Keyword Planner est parfait à cet effet. Si vous n’êtes pas sûr de l’intégrité de l’agence, vérifiez les avis à son sujet en ligne. Vérifiez si l’entreprise peut réellement se targuer d’une grande efficacité et jetez un coup d’œil aux références qu’elle a obtenues.

3. Ne pas fermer les yeux sur les nouvelles propositions

Êtes-vous aliéné par les services de l’agence de référencement avec laquelle vous avez travaillé ? Vous décidez de collaborer avec une nouvelle entreprise ? N’oubliez pas que les mots-clés sur lesquels vous vous êtes positionné ne doivent pas être la seule solution. Il vaut la peine d’analyser à nouveau les phrases en fonction de leurs effets, d’autant plus si votre site web n’a jamais atteint les positions que vous attendiez.

Essayez de choisir des phrases plus précises, qui seront adaptées à votre offre ou à un client spécifique. Faites également attention à la gamme de service, il est parfois préférable de miser sur un positionnement local plutôt que national, d’autant plus si la concurrence est constituée d’énormes entreprises aux budgets multiples.

Par conséquent, si l’agence vous propose de nouvelles expressions, essayez de les analyser attentivement.

4. Vérifier la puissance du site web et vérifier le contenu

Les algorithmes de Google attirent l’attention sur de nombreux facteurs différents : ils analysent la structure du site, sa convivialité, sa rapidité, sa compatibilité, ainsi que le contenu qui y figure. En d’autres termes, ils décomposent le site en premiers facteurs, vérifiant sa puissance et lui accordant une position fiable dans les résultats de recherche.

C’est pourquoi il est très important de surveiller la puissance du site web et, s’il est faible, de l’optimiser selon les directives proposées par une agence de référencement fiable. C’est l’entreprise qui offre ses services qui doit prendre l’initiative et y mettre toutes les données.

Bien entendu, la qualité du site doit également être vérifiée par vous-même, Majestic SEO est un excellent outil pour vérifier la qualité des liens du site. Avec des informations spécifiques sur l’état du site, l’agence devrait facilement adapter une stratégie personnalisée.

Il est tout aussi important de vérifier la sélection des phrases, afin qu’elles correspondent aux requêtes du site. Pour ce faire, il vaut la peine d’utiliser la plateforme « Answer The Public », qui vous indiquera ce que les utilisateurs de moteurs de recherche recherchent. S’il n’y a pas de mots-clés sur le site, il faut bien sûr procéder à une optimisation minutieuse des textes et ajouter les phrases manquantes ou créer des contenus ou des sous-pages thématiques entièrement nouveaux. Cette tâche devrait être assumée par l’agence avec laquelle la coopération a été entreprise. Bien entendu, il est utile de discuter du sujet de manière approfondie au préalable, afin que le contenu qui apparaîtra sur le site réponde pleinement à vos exigences.

N’oubliez pas que tout le contenu doit être abondant en mots-clés, bien sûr, pour que cela ait un sens et avec des règles linguistiques de base. Prenez soin d’élargir le contenu du site et de bénéficier d’une meilleure position dans le moteur de recherche Google.

5. S’impliquer

Rencontrez les personnes avec lesquelles vous voulez commencer à travailler. Prenez rendez-vous et clarifiez les règles de la collaboration. Présentez vos attentes et découvrez la stratégie préparée pour vous et par l’entreprise de référencement. Définir l’étendue des responsabilités et les coûts de toute action qui sera entreprise. Le fait de développer de bonnes relations avec l’agence de référencement dès le début facilitera la coopération à long terme, ce qui satisfera les deux parties.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *