Câbles HDMI : Utilité, différents types et critères de sélection !

Conçu pour pallier les limites de la prise péritel qui était une connectique entièrement analogique, l’interface multimédia haute définition ou câble HDMI est devenu un incontournable des installations multimédias. Existant en plusieurs types, le câble HDMI joue de nombreux rôles au sein de ces dernières. Néanmoins, pour pleinement profiter des avantages que présente l’utilisation de cet accessoire multimédia, il est nécessaire de se procurer ce qu’il y a de mieux sur le marché. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’interface multimédia haute définition dans cet article.

Câble HDMI : qu’est-ce que c’est ?

Le câble HDMI (High Definition Multimedia Interface) désigne une connectique constituée de câbles électriques enveloppés d’une gaine, avec à son extrémité un connecteur en métal à 19 broches ou plus. Les câbles HDMI sont conçus pour une utilisation aussi bien professionnelle que domestique.

À quoi sert un câble HDMI ?

Le câble HDMI assure une fonction très importante dans une installation multimédia. Cet accessoire sert en effet à transférer un flux de signaux audio (son) multicanaux et vidéo en haute définition. En d’autres termes, le câble HDMI permet de relier deux périphériques multimédias. À titre d’exemple, cet accessoire peut servir à connecter :

  • Une console de jeux (Xbox, PlayStation, Wii…) à une télé ;
  • Un lecteur Blu-ray ou DVD à une télé ;
  • Un ordinateur à un téléviseur, ce qui vous permet d’avoir sur un grand écran, tout le contenu multimédia de votre ordinateur.

Par ailleurs, acheter un câble HDMI sur draka-paricable.fr constitue la meilleure manière de se procurer un accessoire de grande qualité. Comme vous pouvez déjà vous en douter, le câble HDMI n’est pas un câble comme les autres. Grâce à ses 19 broches, il combine en un seul l’équivalent de 8 câbles audio et de 5 câbles vidéo. Cette particularité lui permet de répondre à tous les besoins d’une installation Home-cinéma. Le câble HDMI parvient à transporter le signal numérique en haute définition aussi bien pour l’image que pour le son. Pour ce dernier, le câble HDMI prend également en charge la partition multicanal sous différents formats, notamment les formats :

  • Dolby Digital ;
  • DTS ;
  • DTS HD ;
  • Dolby true HD et bien plus.

Les différents types de câbles HDMI

Comme expliqué plus haut, il existe différents types de câbles HDMI. Chacun de ces derniers possède des spécificités qui permettent de le distinguer des autres.

Le type A ou câble HDMI standard

Assurément le type le plus connu, le câble HDMI standard a été conçu pour des utilisations universelles. Il permet de transmettre en haute définition, notamment de 720p jusqu’à 1080p. En termes d’utilisation, le câble HDMI standard se révèle idéal pour la télévision par satellite, les projecteurs d’écran, les lecteurs DVD, les lecteurs Blu-ray, les consoles de jeux et pour les autres types d’écran courants.

Le type B (Dual Link)

Le câble HDMI de type B est conçu avec plus de broches, notamment 29, ce qui lui permet de transmettre des données en très haute définition. Ce câble HDMI peut en effet prendre en charge des résolutions supérieures à 1080p. En portant son choix sur ce câble, l’on peut espérer atteindre des résolutions allant de 4k à 60 hz. Particulièrement performant, le câble HDMI de type B (Dual Link) comprend également les technologies d’affichage comme la 3D et la Deep Color. Dans une configuration où un écran 1080p doit être connecté à une source 1080p comme une console de jeu 4k ou un lecteur de disque Blu-ray, le câble HDMI de type B constitue le choix adéquat. Par ailleurs, il convient de retenir que le câble HDMI B n’est pas aussi répandu que celui de type A. Il en est ainsi, car le type B n’est sollicité que pour des transmissions en très haute résolution.

Le type C (Mini HDMI)

Le câble HDMI de type C est très proche du type A, car partageant plusieurs points communs avec ce dernier. Il s’agit notamment du nombre de broches et des autres caractéristiques. La différence fondamentale entre les deux types de câbles HDMI se situe au niveau de leur taille. En effet, comme l’indique déjà sa dénomination, le câble HDMI de type C (Mini HDMI) est un modèle de plus petite taille que le type A. Il permet de connecter des tablettes tactiles, des appareils photo numériques ou des caméscopes à un moniteur.

Le câble HDMI de type D (Micro HDMI)

Identique sur certains points avec le câble HDMI de type A, notamment en termes de nombre de broches, le câble HDMI D (Micro HDMI) se démarque sur d’autres aspects. Il est par exemple plus compact que le câble HDMI A et permet de relier des appareils plus petits. Le câble Micro HDMI peut ainsi être utilisé pour connecter certains modèles de tablettes ou des smartphones de dernière génération.

Les câbles HDMI de type E

Bien que présents dans cette catégorisation, les câbles HDMI de type E ne sont pas accessibles au grand public. Il s’agit d’un type de câble qui ne sert que dans l’industrie automobile. Ces utilisateurs sont donc les constructeurs d’automobiles qui l’utilisent à des fins diverses.

Grâce à leurs diverses utilités, les câbles HDMI sont devenus incontournables dans la vie de tous les jours. Du fait de la présence sur le marché de plusieurs fabricants, la qualité de cet outil multimédia varie d’un fabricant à un autre. Prendre en compte un certain nombre de critères décisifs permet d’effectuer le meilleur choix possible.

Les critères de sélection des câbles HDMI

Les différents critères que voici se révèlent cruciaux pour choisir un câble HDMI de grande qualité.

Premier critère : la norme du câble HDMI

Tous les câbles HDMI sont fabriqués conformément à des normes. Ces dernières sont clairement indiquées sur l’emballage de chaque câble HDMI. Prendre en compte la norme avant de passer à l’achat se révèle important, car les spécificités et caractéristiques de chaque câble varient en fonction de ce critère. On retrouve aujourd’hui les normes 1.3 ; 1.4 et 2,0.

Le câble HDMI 1.3

Lancée en 2007, la norme HDMI 1.3 possède moins de fonctionnalités que les deux dernières. Elle n’est pas compatible avec le flux 3D dont les dernières générations de télé sont dotées. Cette norme n’assure pas non plus le transport de données Ethernet. Si vous souhaitez utiliser ces fonctionnalités, l’idéal est de porter votre choix sur une autre norme.

Le câble HDMI 1.4

Supérieure à la norme 1.3, la norme HDMI 1.4 offre de meilleures fonctionnalités. Elle a été lancée en 2009 et se révèle rétrocompatible. Cela signifie que dans le cas où vous posséderiez un modèle de téléviseur non récent, vous pourrez quand même l’utiliser. Par rapport à la précédente, on dénote deux grandes nouveautés sur cette norme. Il s’agit du support 3D et du support Ethernet.

Le câble HDMI 2.0

Sortie courant septembre 2013, la norme HDMI 2.0 constitue la norme la plus récente du marché. Elle se révèle rétrocompatible avec les normes 1.4 et 1.3 : elle peut de ce fait être utilisée avec les plus anciens modèles de téléviseurs. Ce câble HDMI constitue ce qu’il y a de plus puissant actuellement. Le câble HDMI 2.0 est compatible avec tous les contenus 4k (allant jusqu’à 60hz) et peut supporter jusqu’à 32 canaux audio, une véritable performance par rapport aux normes précédentes. Le débit maximum pouvant être atteint a aussi connu une hausse : il est désormais de 18Gb7/s avec la norme 2.0. Bien qu’une norme 2.1 soit déjà conçue, elle n’est pas encore accessible au grand public. De plus, les versions d’appareils multimédias avec lesquelles elle sera utilisée ne sont pas encore conçues.

Des trois normes de câble HDMI que vous venez de découvrir, votre choix se fera en fonction de vos besoins. Vous procurer un câble HDMI 1.4 alors que vous avez nécessairement besoin des capacités d’un câble HDMI 2.0 constituerait un mauvais choix. Si vous ressentez des doutes, vous pouvez demander conseil à votre fournisseur au moment de l’achat. Compétent et expérimenté, ce dernier saura vous orienter vers un choix judicieux. Il faut également noter que le montant à débourser pour l’achat d’un câble HDMI variera en fonction de la norme sur laquelle vous portez votre choix.

La longueur du câble HDMI

La longueur du câble HDMI constitue également un facteur important à prendre en considération avant de passer à l’achat. En effet, il peut arriver que les deux appareils multimédias que vous souhaitez connecter soient proches ou distants l’un de l’autre.

Si les deux appareils à connecter sont séparés par une distance inférieure à 7,5 m, vous n’aurez pas besoin d’un câble HDMI spécifique. Celui dont vous ferez l’acquisition effectuera parfaitement le travail : il n’y aura pas de perte de signal et toutes les fonctions (4k, ARC, 3D) seront transmises sans aucune difficulté.

Dans le cas où les deux appareils seraient distants l’un de l’autre de plus de 7,5 m, une perte de signal peut survenir. La solution traditionnellement recommandée dans ce cas est le recours à l’amplificateur de signal, également connu sous le nom de répéteur.

Un modèle avec ou sans connecteur pivotant

Si l’appareil multimédia (téléviseur, lecteur Blu-ray, console de jeu…) que vous souhaitez connecter se trouve contre le mur, brancher le câble HDMI peut s’avérer difficile. La solution dans ce cas est de porter votre choix sur un câble HDMI équipé d’un connecteur pivotant.

Maintenant que vous connaissez les différents critères à prendre en compte pour l’achat de votre câble HDMI, rendez vous chez un bon fournisseur afin de vous procurer ce qu’il y a de mieux.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *