Création d’un site internet : Les 11 étapes à suivre !

Pour commercialiser certains produits ou pour faire la promotion des services qu’ils proposent, beaucoup optent désormais pour la création d’un site internet. Pour obtenir l’effet escompté, il importe toutefois de ne pas négliger certaines étapes clés durant la conception d’un site. Outre le fait qu’elle vous permettra de disposer d’un site performant, la prise en compte de ces étapes vous offre également la garantie d’empêcher votre site de se retrouver dans les méandres du Net. Pour tout savoir sur ces étapes, parcourez les informations qui suivent.

La détermination du type de site à concevoir

Avant de vous lancer dans la création d’un site, il est primordial de déterminer celui qui répond à vos besoins. Vous aurez pour cela le choix entre les différents types de sites ci-après :

  • Les blogs ;
  • Les sites marchands ;
  • Les forums ;
  • Les logiciels ;
  • Les sites éducatifs qui contiennent des tutoriels ;
  • Les sites qui sont basés sur un thème ;
  • La vitrine d’une entreprise ou d’un produit.

En fonction du choix que vous effectuez, vous pourrez par la suite déterminer les outils à utiliser, surtout si vous avez l’intention de recourir à un gestionnaire de contenu pour une conception plus aisée. Soulignons par ailleurs qu’un blog, un forum ou un annuaire peut servir d’accompagnement à un site portail.

 

La définition du budget adéquat

À l’instar de la création d’une entreprise, la conception d’un site internet requiert elle aussi la réalisation d’un business plan. À ce niveau, il faut garder à l’esprit que même la création d’un petit site nécessite un budget et il est donc préférable de l’anticiper. Pour commencer, il faudra déterminer le budget que vous comptez allouer à la création du site. Cela fait, vous pourrez le décomposer suivant le schéma ci-après :

  • Les coûts nécessaires à la création du site ;
  • Les coûts d’hébergements, ils peuvent être annuels ou mensuels ;
  • Les coûts de mise à jour et de maintenance ;
  • Les coûts pour la promotion du site ;
  • Les coûts de référencement.

 

L’identification des cibles

Pour avoir l’assurance d’atteindre vos objectifs, il est primordial d’identifier à l’avance les cibles que vous comptez atteindre.

Cette étape vous permettra notamment de déterminer si vous souhaitez disposer de :

  • Un site BtoC : une plateforme à partir de laquelle vous pourrez directement vous adresser aux consommateurs finals ;
  • Un site BtoB : un site qui vous permettra de ne vous adresser qu’aux professionnels.

Vous pourrez par ailleurs identifier des catégories cibles d’internautes (catégories professionnelles ou classes d’âge). Il faudra également prendre en considération la géolocalisation de votre business. Dans le cas où vous souhaitez toucher des internautes se trouvant dans plusieurs pays du monde, vous serez dans l’obligation de concevoir un site multilingue. Durant toute la période de conception et de promotion de votre site web, n’oubliez en outre pas qui sont les personnes que vous avez ciblées. En fonction des besoins de ces dernières, vous pourrez adapter plus efficacement le contenu dudit site.

 

L’analyse du marché sur internet

L’analyse de votre marché sur le web constitue elle aussi une étape qu’il ne faut pas négliger. Cette analyse implique :

  • L’analyse du trafic : cette analyse permet de réaliser une estimation du volume de recherches qui sont effectuées à partir de mots-clés correspondants à vos activités sur les moteurs de recherche. Vous n’aurez donc aucun mal à réaliser une estimation de la part de marché que vous comptez obtenir durant les prochaines années.
  • L’analyse de la concurrence : à ce niveau, vous devez commencer par déterminer si votre marché est très ou peu concurrentiel. Vous pourrez ainsi avoir une idée de vos concurrents sur internet. Ces derniers sont en général différents de ceux que vous avez l’occasion de rencontrer dans la réalité. Le fait d’analyser leur stratégie ainsi que leur fonctionnement vous permettra de réaliser une bonne mise en place de vos prestations.

 

Le choix du nom de domaine

Le nom du domaine d’un site internet est très important et il est primordial de le choisir avec le plus grand soin, car vous ne pourrez plus le changer. Dans le cas où le site que vous concevez est une marque, il est conseillé d’opter pour le nom de cette marque dans le cas où le domaine est encore disponible. S’il ne s’agit pas d’une marque et que vous avez du mal à effectuer le choix de ce nom de domaine, ce dernier doit répondre aux critères ci-après :

  • Être facile à retenir par les internautes ;
  • Être aisément identifiable ;
  • Ne pas être trop long. Dans l’idéal, il doit comporter des mots-clés qui ont un lien avec l’activité que vous menez ;
  • Être aisément référençable ;
  • Être assez vendeur.

Prenez toujours le soin de vous assurer que le nom de domaine que vous choisissez soit disponible avec les diverses extensions qu’il vous faut (au moins en « .fr » et « .com ») ainsi qu’avec diverses autres extensions dans le cas où vous comptez concevoir un site multilingue. Même si vous ne souhaitez disposer que d’un site franco-français, il est conseillé de procéder à l’acquisition du « .fr » et du « .com », puisqu’il est préférable d’éviter qu’un éventuel opportuniste cherche à profiter à vos dépens de votre notoriété. Pour y parvenir, il lui suffirait d’acquérir le « . com » si vous ne l’avez pas encore fait.

 

La détermination du mode d’hébergement

Dès que la conception de votre site est terminée, vous devez ensuite trouver un hébergeur pour que votre site puisse être mis en ligne.

Vous pouvez procéder à l’internalisation de votre site si vous disposez de serveurs ainsi que d’une équipe en mesure d’intervenir sur ces derniers. Cette option présente les avantages ci-après :

  • L’absence de coûts supplémentaires ;
  • La possibilité de faire évoluer au fil du temps l’architecture du site en fonction de ses besoins.

Cette solution présente également des inconvénients dont le principal réside dans le fait qu’il faut disposer d’équipes disponibles à tout moment pour assurer un service continu de qualité et aussi éviter d’éventuelles coupures du site.

Dans le cas où l’internalisation du site n’est pas une alternative qui vous convient, vous pouvez par ailleurs opter pour l’externalisation de son hébergement chez un hébergeur professionnel, sur des serveurs dédiés ou alors sur des serveurs mutualisés. L’externalisation de l’hébergement d’un site présente des avantages tels que :

  • Les professionnels qui font partie de l’équipe de l’hébergeur interviennent à tout moment sur les machines et ils assurent un fonctionnement continu du site ;
  • La préfiguration des serveurs qui permet d’obtenir un véritable gain de temps ;
  • Le coût plutôt faible lorsqu’il est question de serveurs mutualisés.

À l’instar de l’internalisation, l’externalisation présente elle aussi des inconvénients. Sur un serveur mutualisé par exemple, l’on se retrouve dans l’obligation de partager le serveur avec plusieurs autres clients et on ne peut donc pas garantir la disponibilité et la performance du serveur. En ce qui concerne en outre le serveur dédié, son coût est assez élevé, ce qui peut être un véritable frein si l’on ne dispose pas d’un budget conséquent.

Dans le cas où vous décidez de passer par un cabinet de référencement ou une agence web pour le référencement de votre site, ces derniers vous proposeront le plus souvent un tarif d’hébergement pour toute l’année. Pour avoir une idée précise de son sérieux, pensez à demander à l’agence qui assurera l’hébergement de votre site l’hébergeur qu’il choisira.

 

La réalisation d’un cahier des charges

Le cahier des charges est un document qui vous permettra de définir de manière exhaustive les spécifications de base du site que vous voulez concevoir. Le cahier de charge vous offre également la possibilité de mieux formaliser vos besoins et de les expliquer par la suite plus aisément à tous les acteurs afin d’avoir la garantie qu’ils sont tous d’accord. La réalisation de ce cahier de charge vous permettra aussi d’avoir une vision globale de l’ensemble des sous pages et des pages de votre site. Grâce à cette opération, vous pourrez aussi faire la liste de toutes les fonctionnalités dont vous aurez besoin sur votre site internet. Il peut par exemple être question de :

  • Un moteur de recherche interne ;
  • Un backoffice ;
  • Un module de paiement ;
  • Un formulaire de contact ;
  • Un module d’inscription à la newsletter.

Le cahier de charges vous permettra donc de mieux cerner et définir l’ensemble de votre projet. Pour ce faire, il est préférable de ne pas le négliger. Dans le cas d’un appel d’offres, il peut aussi vous servir à sélectionner plus facilement un prestataire. Si vous ne disposez par ailleurs pas du temps nécessaire pour le réaliser, vous pouvez demander à votre prestataire de le concevoir pour vous. Si vous optez pour cette solution, prenez le soin de bien prendre connaissance et de comprendre également les informations qui figurent dans le document qu’il a conçu avant de le valider. Notons en outre que le cahier de charges définit le prix et le temps de développement que la conception du site vous coûtera. Lorsqu’il est validé, il est devient difficile et très coûteux de revenir en arrière pour effectuer des modifications.

 

L’internalisation ou l’externalisation de la création du site

L’internalisation de la création d’un site consiste essentiellement à intégrer le développement dudit site au sein de votre société avec l’ensemble de vos collaborateurs internes.

Pour la conception d’un site, vous devez disposer de plusieurs compétences dans votre équipe. En général, il faudra disposer de :

  • Un graphiste ;
  • Un intégrateur HTML pour la transformation du graphisme en HTML ;
  • Un développeur web (privilégiez ici les nouvelles technologies java, ou php ;
  • Un référenceur.

L’internalisation présente plusieurs avantages parmi lesquelles l’on évoquera notamment la maitrise de l’ensemble du projet ainsi que la simplification des évolutions et de la maintenance. Au nombre des inconvénients de l’internalisation, l’on s’appesantira uniquement sur le fait que vous êtes l’unique responsable du timing de réalisation et de la mise en route adéquate de votre site.

L’externalisation de la création d’un site consiste quant à elle à confier la mise en œuvre du projet à des professionnels qualifiés et expérimentés. Selon vos besoins, vous pouvez vous adresser à une agence web ou une agence de référencement. Pour des prestations de qualité, il est conseillé de prendre le soin de bien choisir le prestataire. Pour ce faire, l’idéal est d’effectuer un appel d’offres en faisant parvenir le cahier des charges à plusieurs entreprises pour leur demander un devis chiffré. Cela fait, organisez une rencontre avec lesdites entreprises et choisissez par la suite le prestataire qui vous semble le plus sérieux et le plus en mesure de répondre à vos besoins.

En confiant votre projet à des professionnels, vous avez la garantie de disposer plus tard d’un site qui répond à vos exigences et attentes. Le risque de retard de la conception est également pris en charge par l’agence web que vous avez choisie. Cette dernière dispose dans son équipe de graphistes, développeurs, et de référenceurs. Grâce à ces différentes compétences, le prestataire vous assure une excellente réalisation de votre projet. L’externalisation présente toutefois les inconvénients qui suivent :

  • L’ensemble de votre projet se trouve entre les mains d’un tiers. Pour éviter de mauvaises surprises, il est conseillé de bien verrouiller le contrat que vous signez avec le prestataire ;
  • L’évolution ainsi que la maintenance de votre site ont un coût, car il faudra passer par le prestataire pour les réaliser. Il est pour cela recommandé de négocier les modalités de maintenance et d’évolution à l’avance.

 

La prise en compte du référencement

Le référencement d’un site internet est un élément important de sa réussite, car un site qui n’est pas référencé demeure invisible. Le trafic sur un site internet dépend beaucoup de la qualité de son référencement et si ce dernier est mal effectué, vous avez de grandes chances que le nombre de visites ne soit pas élevé. La qualité du référencement d’un site se traduit par ailleurs par un bon positionnement sur les pages des moteurs de recherche. Le référencement de votre site doit commencer dès sa création et il s’agit ici d’un travail d’optimisation. Ce travail qui devra être réalisé par des professionnels doit permettre à votre site d’être plus visible sur des moteurs de recherche comme Google, Yahoo ou Bing. Si vous avez opté pour l’externalisation de votre site, l’idéal est de porter votre choix sur une agence web qui est aussi spécialisée en référencement. Soulignons en outre que le dev ops est de plus en plus utilisé pour la création d’un site performant.

 

La mise en place de l’outil de tracking

La valeur d’un site internet est déterminée par les internautes qui la visitent. Sur internet, il faut noter que tout peut être tracé ou tracké. La mise de votre site en ligne doit donc s’accompagner impérativement de l’installation d’outils de web analytics qui permettront de :

  • Quantifier les visiteurs ;
  • Analyser le comportement des visiteurs du site ;
  • Comprendre la provenance des visiteurs ;
  • Quantifier les actions qu’ils réalisent ;

L’outil web analytics qui est le plus reconnu est celui de Google. Il est à la fois complet et gratuit et vous pourrez donc vous le procurer facilement. Pour une bonne analyse des précieuses données que cet outil vous fournira, il est conseillé de se former au préalable à sa compréhension.

 

La promotion du site après sa conception

La promotion d’un site implique également la réalisation de dépenses supplémentaires. Pour promouvoir votre site sans effectuer d’importantes dépenses, vous avez le choix entre les solutions ci-après :

  • La communication de l’adresse de votre site internet sur tous vos supports de communication papier ;
  • La mention de l’existence de votre site internet dans votre messagerie de téléphone ;
  • L’ajout de l’adresse de votre site sur vos plaquettes commerciales ;

N’oubliez également pas de préciser sur vos publicités offlines que vous disposez d’un site internet. En ce qui concerne la promotion payante de votre site, vous aurez le choix entre les options ci-après :

  • L’achat de liens sponsorisés ou le référencement payant : cette solution est surtout conseillée lors de la conception d’un site dont le référencement naturel n’a pas encore été effectué. Les liens sponsorisés vous permettront notamment de mieux positionner le site sur les pages des moteurs de recherches à partir des mots-clés qui vous arrangent le plus ;
  • L’emailing : cette solution consiste à envoyer un courrier électronique à un grand nombre d’internautes. Cette campagne permet en général de promouvoir un service ou un produit ou alors à informer les abonnés de la newsletter de votre site.
  • L’acquisition d’espaces publicitaires : à ce niveau, il faut acquérir des espaces sur des sites tiers pour pouvoir y afficher votre publicité.

Notons en outre que la gestion de toutes ces solutions de webmarketing est assez délicate lorsqu’on n’en a pas l’habitude. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de recourir aux services d’une agence web ou d’un compétent cabinet de référencement. Vous pourrez ainsi être mieux guidée en fonction de vos besoins. Il existe en outre des formations en webmarketing que vous pourrez suivre pour mieux faire la promotion de votre site. Puisque la durée de ces formations est en général d’une journée, n’hésitez pas à y participer.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *