Finir son livre avec un logiciel d’écriture

Outil de création et de gestion de contenu, le logiciel d’aide à l’écriture permet à l’écrivain d’être totalement libre dans sa rédaction. Il le déleste des soucis techniques pour donner libre cours à sa création et travailler son récit. Souvent disponible en version gratuite, c’est une vraie liberté d’esprit qu’il offre au romancier.

Logiciel d’écriture : coach mental

Fin de roman, une étape délicate

L’écriture de la fin d’un roman, notamment lors du premier jet est une étape difficile et cruciale. Le traitement de texte vous aide à vous concentrer en vous permettant de vous focaliser sur l’essentiel, le travail de composition et redaction du récit. C’est à la fin, lors du dénouement, qu’il faut gérer la cohérence des résolutions de conflits.

Prendre du recul

Rédiger ses documents sur un outil comme Scrivener offre, en fin d’écriture, une vision d’ensemble du scénario. Les onglets personnalisables facilitent la navigation entre les chapitres. Annotez-les selon vos désirs. Énigme non résolue, mauvais angle de vue d’un personnage, rien ne sera omis grâce à ce survol. C’est l’occasion de retourner dans l’histoire pour y ajouter quelques détails nécessaires au suspens.

Tenir ses objectifs

Écrire un livre est un travail de longue haleine. Un des enjeux est de rester motivé. Les outils en ligne vous aident à tenir la distance. Mettez-vous des objectifs en nombre de mots ou en temps quotidien.

Parfois, un nouveau souffle est aussi nécessaire. Ils vous permettent alors d’écrire une autre histoire en parallèle. Elle vous éloignera de la vôtre et vous retrouverez du dynamisme dans votre processus d’ecriture. Vous gagnerez en productivité.

Le traitement de texte : assistant technique

Il vous corrige

Les outils tels que Word ou Scrivener apportent également une véritable aide technique. Correcteurs orthographiques, ils vous rectifient aussi la typographie, la ponctuation, la syntaxe et peuvent même vous proposer un enrichissement lexical. Diversifier votre vocabulaire pour bonifier votre livre est une option non-négligeable. Certains logiciels, comme Antidote, sont spécialisés dans cette vérification, mais les modules complémentaires de Google Docs sont aussi très adaptés.

Il vous dirige

Le formatage automatique (sommaire, pagination) est un véritable confort. La mise en page est primordiale pour organiser les chapitres, les scènes, les personnages. Après l’écriture du premier jet, il est essentiel de contrôler la bonne cohérence de l’ensemble. Un texte bien organisé et une navigation aisée permettent de vérifier la concordance entre le caractère des personnages et leur apport dans chaque scène.

Enfin, l’export automatique en pdf ou epub représente une aide précieuse.

L’option vocale

N’oublions pas le développement de la reconnaissance vocale. Si la fatigue et l’essoufflement se font sentir en fin de roman, l’utilisation d’un outil tel que Dragon Naturally Speaking peut être une vraie solution. D’autre part, ces nouvelles technologies ouvrent la voie aux personnes souffrant de handicaps leur rendant difficiles ou impossibles les positions ou gestes nécessaires à l’écriture manuelle.

Soutien continu

Bien le choisir

Bien entendu, l’usage d’un logiciel pour finir d’ecrire son livre doit répondre à vos critères. La compatibilité avec les systèmes Windows ou Mac est le premier à prendre en compte. Mais il faudra songer performance d’affichage et de graphisme, résolution d’écran, options d’analyses et de traitement des données, insertion des médias.

Aide en continu

À chacune des 4 étapes du processus d’écriture, les logiciels jouent leur rôle.

  1. Conception du projet et définition des objectifs (définition de ces derniers)
  2. Écriture du premier jet avec vérification de la cohérence du récit (navigation)
  3. Ré-écriture (gagner du temps avec le formatage automatique)
  4. Publication (export en format pour édition)

Pour conclure cet article sur les logiciels d’écrire permettant de finir son livre, nous vous conseillons de rester concentré sur son objectif, que cet objectif se quantifie en mots, en chapitres, ou bien dans le temps. Se fixer un délai pour finir son livre, notamment lorsque l’on est écrivain débutant et qu’il s’agit d’un premier roman, ou bien d’un texte pour un concours de nouvelle, est un excellent exercice pour apprendre à devenir écrivain.

Les ressources permises par l’utilisation d’un logiciel d’écriture et le cadre permis par cet outil informatique permettent de se concentrer et de se focaliser sur l’objectif de finir son roman. Les auteurs débutants comme les écrivains professionnels se fixent des repères pour progresser dans la rédaction de leur ouvrage.

Cet article littéraire n’a pas pour but de savoir s’il existe des secrets d’écriture, mais s’il y avait une technique, elle se trouverait dans la constance et la régularité.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *