Home Actualités La digitalisation du secteur de l’immobilier

La digitalisation du secteur de l’immobilier

par Manuel

Le secteur de l’immobilier est un des rares secteurs majeurs à ne pas avoir été fortement impacté par le digital. Cela est dû principalement à un marché morcelé par de nombreux acteurs, et par un secteur assez opaque ou beaucoup d’informations sont séquestrées par certaines professions.

Mais depuis quelques années, l’immobilier n’échappe plus à la digitalisation, est c’est pour le plus grand bien du consommateur final. Voici quelques preuves de cette digitalisation, au service des professionnels et des particuliers.

Données en Open Data

Connaître les ventes immobilières du territoire n’est plus réservé aux notaires et aux agents immobiliers. Toute la population y a maintenant accès puisque le gouvernement a publié il y a maintenant deux ans toutes les ventes immobilières réalisées en France depuis 2014. Ces données disponibles depuis le portail Open Data du gouvernement, contiennent toutes les informations de ventes, que ce soit le montant, l’adresse ou la date de la vente.

Des plateformes proposent ces informations qui sont accessibles par ordinateur ou directement par smartphone. Elles permettent de naviguer sur une carte et d’identifier en un clin d’oeil les ventes réalisées autour de chez soi. Ces données sont consultées par plusieurs dizaines de milliers d’internautes chaque mois.

De plus, ces données permettent de connaître les prix du marché et ses évolutions dans le temps.

Les agences immobilières en ligne

Les agences immobilières se digitalisent ! On voit fleurir depuis 3 ou 4 ans de nombreuses agences immobilières sans agences physiques qui permettent de proposer des commissions dix fois moins chères que la concurrence traditionnelle. Pour y arriver, ces agences nouvelle génération se basent sur des outils digitaux permettant de faciliter les visites virtuelles, de planifier des rendez-vous en quelques clics, et de poster les annonces sur des dizaines de portails à la fois.

Elles ont des coûts très bas car pas de charges liées à une agence physique, et ont recours à beaucoup de prestataires, notamment pour les visites physiques. Ces agences adressent directement l’objection que font les vendeurs aux agents, à savoir le prix.

Sites d’actualités immobilières

De nombreux sites d’actualités immobilières se développent pour proposer des news à des professionnels de l’immobilier de plus en plus présents en ligne. La presse immobilière papier est en fort déclin et commence également sa transformation vers le digital.

Visites virtuelles

Depuis le confinement lié au COVID 19, les visites virtuelles se sont rapidement développées et des technologies comme celle proposée par l’acteur américain Matterport permettent de visiter directement depuis son ordinateur un bien comme si on y était. Grâce à des photos 360 de très grande qualité, et à des photos prises tous les mètres, l’internaute peut se déplacer dans le bien immobilier grâce à sa souris, et même voir le plan 2D ou 3D du bien.

Et pour les plus geeks d’entre eux, l’incontournable casque de réalité virtuelle assurera une immersion parfaite pour la visite en question.

E-signature

Outre les visites virtuelles, un autre type d’acte qui nécessitait obligatoirement une présence physique est également en train de passer en ligne. Il s’agit de la signature électronique. Grâce à des technologies sophistiquées, les notaires sont capables de faire signer à distance l’intégralité des documents du procédure de vente, y compris l’acte de vente qui requiert le niveau de certification le plus haut. Leur technologie permet une signature sécurisée et l’application du paraphe sur tous les documents nécessaires, puis un archivage sécurisé.

Plateformes professionnelles en ligne

De nombreux outils à destination des professionnels, qui étaient à l’origine des logiciels pas très intuitifs installés sur leurs pc, sont devenus des plateformes en ligne extrêmement efficaces. Voici quelques typologies de logiciels qui sont maintenant accessibles en ligne via abonnement :

  • Gestion d’immeubles pour syndic : les syndics peuvent maintenant intéragir avec leurs résident et réaliser leurs appels de charges directement sur une plateforme partagée.
  • Gestion locative : Les agences peuvent gérer leurs locations sur des logiciels qui les regroupent toutes au même endroit. Elles permettent notamment l’envoi automatique des quittances
  • Logiciel de gestion pour agent immobilier : ces solutions permettent de référencer ses biens, de les publier sur tous les portails à la fois, d’organiser ses visites et ces documents

Cette digitalisation est en train de transformer en profondeur le marché de l’immobilier, en permettant aux particuliers d’être plus pointu sur la connaissance du marché, et aux professionnels d’être plus efficaces au quotidien.

Articles Similaires

Laissez un commentaire