Home Ordinateurs L’effet de levier en bourse, quels sont les risques ?

L’effet de levier en bourse, quels sont les risques ?

par Manuel

L’effet de levier en bourse est une technique permettant à un trader d’investir une somme d’argent supérieure à celle qu’il possède réellement, avec pour but d’acquérir des gains beaucoup plus importants. Pour illustrer cette notion de levier, on peut comparer cette méthode à celle d’un emprunt immobilier.

Exemple : un trader décide d’investir 1000 euros en fonds propres, mais les gains qu’il va en retirer ne sont pas assez intéressants. Il décide donc de passer par un broker (courtier) qui lui garantit un effet de levier de 20. Celui-ci investira donc 20 000 euros pour son client.

La réflexion s’impose donc avant d’utiliser l’effet de levier, car celle-ci n’est pas sans risques, et il y en a plusieurs avec cette méthode.

Le risque majeur de l’effet de levier : perdre son capital, et plus.

Perdre son capital de départ est déjà une situation difficile en soi, mais un trader en fonctionnant avec le système d’effet de levier prend le risque de se voir contraint de rembourser le broker du montant prêté. Cette situation est plutôt encadrée pour les particuliers, mais moins pour les professionnels du secteur, tous les formateurs comme Thami Kabbaj, David Renan, Rodolphe Stephan sont donc unanimes : il faut l’éviter.

Reprenons l’exemple plus haut, le trader investit 1000 euros, avec un effet de levier de 20, le broker lui prête donc 20 000 euros. Si le cours de l’actif est en hausse, tant mieux pour le trader, mais si celui-ci baisse de 10 % alors le trader aura perdu son capital de départ de 1000 euros, mais aussi 1000 euros de plus ! On comprend donc les limites de la méthode de l’effet de levier si on ne maîtrise pas cette pratique :

  • Vous pouvez perdre votre argent à la vitesse éclair.
  • Il vous pousse à faire des erreurs en sollicitant vos émotions.
  • Il sollicite l’esprit « joueur » mais pas l’esprit raisonné.

Tomber sur une arnaque.

Démarcher un particulier pour lui vendre des produits financiers et d’investissement est interdit en France. Mais, avec l’arrivée du trading sur les réseaux sociaux, l’arnaque est devenue facile et bien souvent les arnaqueurs ne vivent même pas sur le territoire français.

Avant de succomber à l’appât du gain, il est préférable de se rapprocher de traders avérés qui eux seront de meilleurs conseils, certains sites de confiance mettent aussi en avant des cabinets de courtages spécialisés afin de ne pas tomber dans le piège.

L’argument marketing.

L’effet de mode, l’arrivée de la cryptomonnaie, etc. Un grand nombre de plateformes ont fait du système de leverage (terme américain) un réel argument marketing et n’hésitent pas à faire miroiter à leurs clients des bénéfices alléchants avec un investissement de base dérisoire. Les risques que la pratique entraîne ne sont bien évidemment pas stipulés. Le client va donc prendre un effet de levier important pour multiplier ses gains, mais aussi multiplier ses pertes si les choses ne se passent pas comme prévu.

Choisir le produit sans réflexion.

Il faut être aussi attentif à certaines familles de produits dérivés qui sont proposées. Des leverage conséquents sont mis en avant sur les CFD (Contract For Difference), les warrants et certains turbos. Certains de ces produits, comme les CFD, ont des leviers importants à court terme, mais ceux-ci nécessitent en contrepartie une vigilance quotidienne qui peut se révéler chronophage et n’est pas adaptée à tout le monde.

De plus, les CFD, tout comme le Forex, n’ont pas de filet de sécurité contrairement aux autres. Sur les autres produits, la perte maximum est équivalente à l’investissement de départ. Mais avec le Forex et le CFD, la chute peut s’avérer brutale, non seulement, on perd son capital investi, mais pire encore la somme investie en effet de levier par le broker doit être remboursée par le trader malchanceux. Cette spécificité ne s’applique qu’aux traders professionnels, car depuis le 1er août 2018, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) impose des mesures de restrictions aux particuliers sur les effets de levier et sur les pertes engendrées.

Être trop gourmand.

Miser tout de suite sur l’effet de levier le plus haut, c’est un peu comme faire un all in au poker. Seuls, les plus aguerris peuvent se le permettre. Il est mieux de n’investir que ce qu’on est sûr de pouvoir rembourser, si les affaires ne fonctionnent pas comme espérer. Il est plus sage d’y aller progressivement, de se spécialiser et surtout de se définir un budget pour ne pas se retrouver à rembourser des sommes astronomiques à son créancier, c’est notamment le cas pour beaucoup à chaque chute du bitcoin.

Si le marché que l’on souhaite aborder est volatil, il ne faut pas utiliser de levier trop important, et dans le cas contraire plus le marché est durable, plus les effets de levier peuvent être conséquents.

L’effet de levier, vaut-il donc la peine d’être utilisé ?

S’il y a une bonne maîtrise du money mangement, que la prise de risques n’est pas un frein, alors oui travailler sur du court terme avec le leverage peut devenir intéressant. De plus certains secteurs, comme le forex, ne sont fructueux qu’avec des leviers.

L’analyse des marchés boursiers est indispensable afin de mettre en place une stratégie et de définir sur quels produits se lancer afin de réaliser des rendements conséquents.

La recherche du bon broker ne doit pas être négligée, un vrai rapport de confiance doit s’établir entre vous afin de s’assurer que celui-ci est bien en règle et qu’il travaille avec vous dans votre intérêt commun.

Il faut toujours garder à l’esprit que cette technique peut présenter de réels intérêts financiers, mais que les risques sont grands si la technique n’est pas maîtrisée.

Il ne faut pas hésiter à se documenter à faire des simulations et à en parler avec des professionnels de cette technique pour ne pas se laisser submerger si la situation n’est plus avantageuse.

Articles Similaires

Laissez un commentaire