Logiciel de surveillance parentale : description, atouts et coût

De plus en plus, les parents permettent à leurs enfants d’avoir accès aux gadgets modernes tels que les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, etc. Ainsi, ils ont la possibilité de trainer sur la toile, en occurrence sur les réseaux sociaux, ce qui augmente le risque de leur exposition à des contenus inappropriés. Pour éviter cela, des logiciels de surveillance ont été mis au point afin que vous puissiez contrôler au mieux leurs activités sur le net.

Qu’est-ce qu’un logiciel de surveillance parentale ?

Internet est le meilleur moyen de se confronter à tous les types d’informations, des contenus instructifs à ceux qui peuvent générer des comportements antisociaux. De ce fait, il est difficile, voire impossible, d’empêcher votre enfant de se rendre sur internet et d’éventuellement se retrouver face aux informations que vous jugez dangereuses pour son éducation et son bien-être. C’est dans ce cas qu’un logiciel de surveillance entre dans l’équation.

Selon Wikipédia, « le contrôle ou filtre ou filtrage parental est un type de système qui permet aux parents de restreindre automatiquement l’accès de leurs enfants à un média (Internet, télévision, console de jeu) en le limitant à certaines catégories de contenus, afin de les protéger. »

Autrement dit, le logiciel de surveillance parentale est un logiciel qui permet aux parents de limiter l’accès à certains types d’informations sur la toile pour leurs enfants. Vous pouvez retrouver ce type de logiciel chez votre fournisseur d’accès internet ou vous rendre dans des boutiques ou sur des sites spécialisés pour vous en procurer.

Comment fonctionnent les logiciels de surveillance parentale ?

Comme on le disait supra, c’est un logiciel destiné à contrôler les activités de vos enfants sur internet. Découvrez le fonctionnement de ces logiciels de surveillance parentale mis à votre disposition par votre fournisseur d’accès internet puis celui des logiciels qu’on retrouve dans le commerce ou gratuitement sur le store.

Logiciel de surveillance parentale fourni par votre FAI

Dans ce cas, il est plus question d’un filtre plutôt que d’une surveillance proprement dite. De ce fait, pour effectuer efficacement le filtre, vous pouvez adopter trois différentes stratégies. Vous pouvez par ailleurs paramétrer le logiciel en fonction de l’âge ou de la maturité de votre enfant. Ainsi, pour définir les critères de restriction, vous avez les possibilités suivantes :

  • La liste noire : comme son nom l’indique, c’est une liste sur laquelle vous retrouverez les sites internet que vous avez blacklistés. Autrement dit, tous les sites qui se retrouveront sur cette liste ne seront pas accessibles depuis l’ordinateur, la tablette ou le smartphone de vos enfants. Cette stratégie est idéale pour les adolescents et pour la rendre plus efficace, vous pouvez l’associer à la stratégie de la liste des mots-clés. Elles font bien la paire. Notez que cette liste n’est pas exhaustive et elle est automatiquement mise à jour à chaque connexion. De plus, en tant qu’administrateur, vous avez la possibilité à tout moment d’ajouter ou de retirer des sites ;
  • La liste des mots-clés : dans cette liste, vous retrouverez un certain nombre de mots, généralement des « gros mots » se rapportant à divers domaines tels que le racisme, la violence, la pornographie, le sexisme, etc. L’accès aux sites ou aux pages contenant ces mots sera bloqué par le logiciel de contrôle parental ;
  • La liste blanche : c’est la stratégie parfaite pour les enfants de moins de 12 ans. Avec l’aide de votre fournisseur d’accès internet, vous établirez une liste de sites internet qui seront accessibles depuis le gadget de votre môme. Ainsi, il aura uniquement accès aux sites ayant un intérêt certain pour son développement, son bien-être et son éducation. Tous les sites ne faisant pas partie de cette liste seront bloqués.

Logiciels que l’on retrouve dans les commerces ou sur le store

Outre les logiciels de surveillance que vous pouvez avoir, gratuitement la plupart du temps, sur le site de votre fournisseur d’accès internet, il existe de nombreux logiciels de ce type dans les commerces. Ce sont en fait des logiciels espions qui vous donnent accès à tout ce que vos enfants font sur leurs smartphones et tablettes, de l’historique de navigation aux messages postés sur les différents fora sans oublier les SMS échangés avec leurs différents camarades.

Autrement dit, le logiciel espion pour téléphones vous fournit tout ce dont vous avez besoin pour surveiller efficacement la vie de vos enfants. De ce fait, vous avez besoin d’avoir accès à son téléphone pour installer une quelconque application de ce genre. Cette condition est également valable pour un ordinateur et aussi pour une tablette. Notez que l’accès au gadget de l’enfant n’est pas valable pour les logiciels de surveillance parentale fournis par votre fournisseur d’accès internet (configuration d’un proxy ou des serveurs DNS sur la box internet). En installant le logiciel ou l’application sur le gadget, vous avez accès à une large plage de paramètres allant de la localisation géographique à tout instant aux appels et SMS.

Quels sont les atouts d’un logiciel de surveillance parentale

Que ce soit ceux fournis par votre fournisseur d’accès internet ou ceux que vous retrouvez dans les commerces, les logiciels de surveillance parentale offrent une myriade d’atouts à son utilisateur. Ainsi, ils fournissent une quantité impressionnante d’informations et vous permettent d’avoir la main mise sur de nombreuses actions. Découvrez quelques atouts phares des logiciels de surveillance parentale.

  • La réglementation des horaires de connexion

C’est un mode qui vous permet de limiter un tant soit peu l’accès de votre enfant à internet. En effet, si vous avez un enfant qui passe tout son temps sur la toile, et ceci à des heures indues, il est tout à fait possible de l’empêcher d’y accéder depuis l’application. En connaissant son emploi du temps, vous pouvez donc l’empêcher de se rendre sur internet pendant les heures de classe ou très tard dans la nuit ;

  • L’impossibilité d’accéder à certaines applications

Entre autres Whatsapp, Facebook, Snapchat ou encore Instagram sont souvent visés. Ces réseaux sociaux peuvent rendre votre enfant accroc aux écrans de leurs smartphones. De ce fait, vous pouvez limiter leurs accès à ces applications de réseaux sociaux afin d’empêcher une éventuelle dépendance à moyen terme. Outre les réseaux sociaux, les autres applications visées sont les jeux. Il faut ainsi limiter l’accès aux applications de ce genre ;

  • La consultation des historiques de navigation

C’est le meilleur moyen de connaitre, outre les réseaux sociaux et les jeux, l’activité de votre enfant sur internet. Ainsi, avec son historique de navigation, vous aurez accès à tous les sites et plus précisément à toutes les pages internet qu’ils ont visitées. Vous saurez ainsi s’ils visitent plus les sites d’informations sportives ou ceux partageant des contenus violents, pornographiques et autres. En ayant ces informations, vous pouvez orienter votre éducation dans un sens ou dans un autre en le ramenant sur le droit chemin si entre temps, il l’avait quitté ;

  • La connaissance permanente de sa position géographique

La fréquentation abusive des réseaux sociaux fait que votre enfant peut facilement s’attacher à des personnes peu recommandables et pourrait se retrouver dans les quartiers dangereux de la ville. En ayant sa position géographique, vous pouvez intervenir avec promptitude en le mettant en garde ou en informant la police. D’un autre côté, s’il avait tendance à sécher les cours, il lui sera difficile de récidiver, car il est conscient que vous êtes au courant de sa position ;

  • La création de nombreux profils

Les applications de surveillance les plus performantes vous permettent d’espionner les gadgets de plusieurs enfants. C’est donc pratique et il est impossible aux enfants de désinstaller l’application sans votre accord.

  • La limitation de l’installation des malwares

Il existe de nombreuses applications tierces qui peuvent causer des dommages aux ordinateurs ou aux smartphones de votre enfant. Ce dernier, par inadvertance ou dans l’ignorance, peut installer un logiciel d’une source inconnue sur son terminal. De ce fait, la présence d’un logiciel de surveillance permet de réduire un tant soit peu l’installation d’applications nuisibles.

Voilà donc quelques atouts dont vous disposez en optant pour l’installation d’un logiciel de contrôle parental sur l’ordinateur, la tablette ou le smartphone de votre enfant. Il faut surtout garder à l’esprit que vous le faites pour son bien en occurrence la tenue à distance des contenus inappropriés et d’éviter à la longue une addiction à ces écrans. Par ailleurs, ces logiciels jouent un rôle prépondérant lorsque votre enfant se fait voler son smartphone ou son ordinateur.

Combien faut-il débourser pour avoir un logiciel de surveillance parentale performant ?

Comme on le disait plus haut, vous avez la possibilité d’opter pour le logiciel de surveillance parentale de votre fournisseur d’accès internet ou de recourir à ceux disponibles dans les commerces. Si vous choisissez la première option, vous n’aurez rien à débourser. En effet, une loi de 2004 oblige tous les fournisseurs d’accès internet à mettre à la disposition de leurs abonnés un logiciel de surveillance parentale à cause des enfants. À cet effet, le logiciel doit être très facile d’utilisation et de surcroit gratuit.

Mais, si vous optez pour les logiciels disponibles dans les commerces, la donne change. En effet, ils sont plus complexes et offrent une surveillance effective 24 heures sur 24. De ce fait, il en existe qui sont disponibles dans les stores gratuitement, mais les plus performants sont payants. Dans la plupart des cas, ces logiciels payants vous offrent une version standard, généralement gratuite, avec laquelle vous évaluerez leur performance. Si vous avez besoin d’avoir accès à plus de paramètres, vous devez recourir à la version premium.

L’autre tactique est de donner accès à toutes les fonctionnalités du logiciel pendant un laps de temps relativement court (entre 3 et 7 jours). Si le logiciel ou l’application vous satisfait, vous serez obligé de débourser la somme demandée par les propriétaires. Ainsi, le prix de certains logiciels avoisine le demi-millier d’euros par an. C’est tout à fait exorbitant et vous aurez certainement à débourser beaucoup moins que cela pour vous procurer des gadgets USB chez Gadget-USB.net. Mais, notez qu’il existe des applications plus accessibles financièrement et très performantes comme Famisafe ou encore Screenlimit qui affichent des prix annuels bien en dessous du demi-millier d’euros.

Ces méthodes de surveillance sont-elles vraiment efficaces ?

C’est une interrogation qui revient de plus en plus lorsque certains parents se résolvent à payer des centaines d’euros chaque année pour se procurer les logiciels de surveillance les plus performants du marché. À cet effet, il faudrait savoir que la performance de ces logiciels dépend du paramétrage qui a été effectué. Ainsi, si vous avez effectué un paramétrage parfait, ces logiciels sont presque infaillibles notamment les versions disponibles dans les commerces.

Autrement dit, les méthodes de surveillance et contrôle des enfants sont très efficaces, mais elles ne suffisent pas à garder votre enfant en sécurité. Par exemple, si ce dernier découvre par inadvertance qu’il est surveillé par ses parents, il le prendra assurément mal et son unique objectif sera de trouver les meilleurs moyens pour contourner cette surveillance. De ce fait, la réussite de ces méthodes nécessite une discussion préalable avec votre enfant, notamment s’il est adolescent.

Si vous avez décidé de jouer franc jeu et d’avoir cette conversation, elle sera principalement axée sur l’ambivalence de l’outil internet. À cet effet, il faudrait lui faire comprendre que l’installation d’un tel logiciel sur son téléphone ne remet aucunement en cause la confiance que vous avez en lui, bien au contraire, cela y va de sa sécurité et vous permettra d’être plus zen lorsqu’il surfe sur la toile. De plus, il faut qu’il soit conscient qu’il existe des contenus inappropriés avec lesquels il ne doit pas avoir contact du fait de son jeune âge. Si vous arrivez à lui faire comprendre cela, tout se passera comme sur des roulettes.

Par ailleurs, la méthode de filtrage utilisant la liste des mots-clés possède certaines limites. En effet, en mettant le mot sein sur la liste des mots-clés, le logiciel de surveillance bloquera l’accès à toutes les pages et tous les sites où ce mot est présent. Cela signifie que le filtrage fonctionne correctement, mais les expressions comme « en son sein » ou encore « au sein de » seront également filtrées. Pourtant, ces expressions n’ont aucune connotation sexuelle puisque votre idée est d’empêcher une éventuelle balade de votre enfant sur des sites ayant des contenus pour adultes. La notion d’efficacité est donc relative et confirme le qualificatif de presque infaillible évoqué plus haut.

Conclusion

Grosso modo, que ce soit des logiciels proposés par votre fournisseur d’accès internet ou ceux disponibles sur le marché, vous avez affaire à une pléthore de logiciels de surveillance parentale, les uns aussi efficaces que les autres. Néanmoins, on se rend compte aisément que les logiciels qui sont dans les commerces sont nettement meilleurs et si vous avez besoin d’une surveillance continue, l’idéal est de débourser quelques centaines d’euros pour vous procurer un de bonne qualité.

Par ailleurs, le remède le plus efficace pour garantir au mieux la sécurité de votre enfant est l’éducation. Cette dernière est la pierre angulaire sur laquelle viendront s’ancrer des valeurs et des principes positifs qui garantiront son bien-être et le vôtre par la même occasion. Ainsi, avec une discussion, il faut lui faire comprendre les raisons de l’installation de ce logiciel sur ses gadgets afin qu’une volonté de rébellion ne naisse pas en lui, surtout s’il est en pleine adolescence. S’il est encore très jeune, vous n’aurez pas de grandes difficultés pour faire passer votre volonté.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *