Michael Reza Pacha et le solaire africain
Michael Reza Pacha, le président du groupe énergétique ENRROXS, considère que le développement de l’énergie solaire en Afrique constitue un enjeu capital pour le continent. Son entreprise 4S propose d’équiper l’industrie minière de panneaux photovoltaïques, afin de limiter son impact environnemental et de participer à l’électrification de certaines zones reculées.

Le groupe international ENNROXS, spécialisé dans l’exploitation minière et les hydrocarbures, a lancé une filiale, 4S, dédiée au développement du solaire dans le secteur minier africain. Cette décision est le fruit de l’engagement du PDG d’ENNROXS, Michael Reza Pacha, investi de longue date pour la cause environnementale.

Michael Reza Pacha, le philanthrope, président de la fondation monégasque pour l’enfance Help Our Kids, a décidé de créer 4S en constatant l’absurdité du fonctionnement de son secteur d’activité, au niveau de la consommation énergétique.

En effet, l’exploitation minière nécessite une lourde consommation d’énergie, de par l’importante consommation électrique des machines utilisées. En Afrique, cette exploitation utilise exclusivement les hydrocarbures et en particulier le diesel. Un modèle archaïque, compte tenu des préoccupations environnementales. D’autant plus que l’Afrique bénéficie d’un taux d’ensoleillement record, propice à l’exploitation de l’énergie solaire.

Le principe de 4S, pour inciter les acteurs du secteur à se tourner vers l’énergie renouvelable, est de leur offrir le matériel, son installation et son entretien… avant de leur revendre l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques installés sur les exploitations minières par ses ingénieurs. L’énergie est vendue à un tarif largement inférieur à celui du diesel, pour un accord gagnant-gagnant.

Enfin, cette initiative environnementale se veut aussi sociale, puisqu’elle permet de désenclaver énergétiquement les populations les plus isolées des zones rurales africaines, où sont installées les mines. Le surplus d’énergie produite sur les mines, et non consommée pour leur exploitation, est acheminée vers les villages les plus proches, où l’électricité est vendue à un  prix inférieur ou égal à celui du distributeur étatique.

Avec un système économique rentable et pérenne, 4S compte bien révolutionner le secteur minier africain, avant de partir à la conquête d’autres continents ensoleillés, comme l’Amérique du Sud, l’Asie, ou l’Océanie.

News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *