Quels sont les principes et enjeux du décolletage ?

La fabrication en série et en grande masse est l’un des principaux objectifs des industries, qu’elles soient grandes ou petites. Pour atteindre cet objectif, de nombreux procédés mécaniques sont utilisés. L’un de ces procédés est le décolletage. Permettant de faciliter le travail à l’usine, le décolletage fonctionne selon des principes bien précis. De plus, il possède un grand nombre d’avantages. Que savoir donc sur le décolletage ?

Le décolletage, qu’est-ce que c’est ?  

Le swiss turn, encore appelé décolletage, est une opération industrielle qui permet de réaliser des pièces mécaniques tournées. Les pièces sont fabriquées grâce à des barres de métal et à des outils tranchants. Il est à noter que le décolletage fonctionne sur le principe de l’enlèvement de la matière. De ce fait, le décolletage permet de transformer un produit brut en un produit final. Les objets obtenus après le décolletage sont de tailles diverses et généralement en acier, en titane, en aluminium ou en inox. Ainsi, on obtient des objets tels que des axes de moteurs électriques, des buses ou des embouts. Le Swiss turn intervient dans de nombreux domaines indispensables à l’épanouissement de la race humaine. Parmi ces domaines figurent :

  • L’automobile ;
  • L’électronique ;
  • L’électroménager ;
  • L’aéronautique ;
  • La médecine ;
  • Le bâtiment, etc.

Le swiss turn fait appel à des machines automatiques, semi-automatiques ou fonctionnant à l’aide de commandes numériques. De ce fait, on distingue deux types de décolletage : le décolletage traditionnel fonctionnant avec un système de came et le décolletage à commandes numériques.

Le décolletage à tours automatiques            

Le décolletage traditionnel fonctionne automatiquement. Cela permet d’alimenter la matière brute de façon tout à fait continue. Le fonctionnement du décolletage traditionnel n’est possible que grâce à un système de leviers et d’arbre à cames.

Les tours automatiques à arbre à cames possèdent de nombreux organes fonctionnels. Il s’agit notamment de la poupée mobile, du chariot longitudinal, ou encore du chariot porte-outil. L’exécution de toutes les opérations du décolletage traditionnel est assurée par une personne appelée décolleteuse.

Différentes opérations entrent dans le processus de décolletage à tours automatiques :

Les opérations d’ébauche   

Le dressage : C’est une opération au cours de laquelle un outil se déplace de façon perpendiculaire à l’axe de rotation de la pièce.

Le chariotage : Le chariotage est une opération mécanique qui consiste principalement à usiner un cylindre d’un diamètre bien précis, et ce, sur un tour. Au cours de l’opération, l’outil de coupe se déplace de façon parallèle à l’axe de rotation de la pièce.

Le filetage : il s’agit d’une action qui consiste à réaliser un filet dans une sorte de pièce mécanique mâle grâce un outil spécialement conçu pour cet usage.

Le taraudage : Le taraudage contrairement au filetage est une opération qui consiste à réaliser un filet, mais dans une pièce mécanique femelle. Pour réaliser ce filet, on se sert dans ce cas du taraud qui est un outil en acier doté d’une très grande rapidité.

Les opérations de finition  

Le polissage : Il s’agit d’une opération de finition. Elle permet de parfaire le produit final afin de lui donner une certaine beauté extérieure.

L’ébavurage : Souvent, lors de la fabrication d’un objet en métal, il peut y avoir un excès de métal sur l’objet. Cet excès est appelé bavure et pour l’enlever, on procède à l’ébavurage. L’ébavurage permet donc de retirer le trop de métal rendant inesthétique un objet métallique.

Le lavage : C’est une opération qui consiste à laver les pièces mécaniques fabriquées afin de retirer tout résidu resté sur les pièces après leur fabrication. Ce lavage se fait à l’aide de solvants particuliers.

L’Assemblage : Parfois, une pièce mécanique est formée de plusieurs autres pièces. L’assemblage permet donc de rassembler plusieurs pièces afin de n’en obtenir qu’une seule à la fin.

Il existe toutefois certaines opérations intermédiaires entre les opérations d’ébauche et celles de finition. Ces opérations sont : le moletage, le fraisage, le rainurage, perçage, et le tronçonnage.

Le décolletage à commande numérique     

Le décolletage à commande numérique est le type de décolletage utilisé dans les usines modernes. Ce type de décolleteuse ne nécessite plus l’utilisation du système d’arbre à cames. Dans ce processus, des mandrins sont utilisés afin de maintenir et de faire tourner les barres de matériau. Pendant ce temps, un autre objet est introduit dans la barre afin de retirer le matériau et ainsi, créer la forme et l’objet voulu.

Avec le décolletage CN, le matériau de départ n’a pas toujours besoin d’être rond. Il peut aussi bien être carré, rectangle ou trapézoïdal. De plus, la barre de matériau peut être de longueur variable et la machine est appelée décolleteuse. Diverses opérations entrent dans le processus de décolletage à commande numérique :

Le fraisage : C’est un ensemble d’opérations dont la finalité est de prélever la matière.

Le tournage : Le tournage est un procédé mécanique utilisé en industrie afin de créer une pièce mécanique de forme cylindrique ou conique. La pièce peut également avoir la forme d’une quille ou d’une toupie.

Le meulage : Encore appelé usinage par abrasion, le meulage sert à soustraire une légère partie de la matière d’une pièce métallique. Pour ce faire, le professionnel se sert d’une meule ou d’une bande abrasive.

Le forage : Pouvant également être appelé perçage, le forage consiste principalement à réaliser un trou dans une pièce métallique. Il s’effectue à l’aide d’une perceuse.

Le soudage : C’est un procédé qui consiste à assembler différentes pièces de métal en une seule pièce. Il permet donc ainsi la continuité cohérente de la matière que l’industrie souhaite assembler.

La différence entre le décolletage traditionnel et le décolletage moderne            

Bien qu’aboutissant au même résultat, il existe tout de même certaines différences entre le décolletage traditionnel ou à tours automatiques et le décolletage moderne ou décolletage à commande numérique.

Le mode de fonctionnement

La première différence se situe au niveau du mode de fonctionnement. En effet, le décolletage traditionnel nécessite la présence d’une personne. Ce technicien ou décolleteur se charge de faire le nécessaire pour faire fonctionner la machine.

Le décolletage à commande numérique par contre ne nécessite aucune présence humaine. Elle fonctionne grâce à un programme informatique et peut donc être programmée dans le but d’exécuter les différentes tâches et opérations nécessaires à l’obtention des produits finis. C’est donc une machine presque autonome. Elle doit juste être programmée par l’informaticien.

La quantité de production 

Les décolleteuses qu’elles soient traditionnelles ou modernes permettent de fabriquer des objets de façon très précise. Toutefois, il faut noter que le décolletage moderne permet de fabriquer un nombre plus important de pièces que le décolletage traditionnel.

La qualité des pièces                              

Les deux techniques de décolletage permettent d’avoir des pièces de qualité. Cependant, il faut noter qu’avec le décolletage traditionnel, il est plus facile de créer des pièces uniques, personnalisées. C’est même la raison pour laquelle certaines personnes préfèrent toujours cette méthode.

Fabriquer des pièces personnalisées avec une décolleteuse à commande numérique est un peu plus difficile. En effet, la machine est programmée pour créer un type de pièces données en grande série. Pour obtenir des pièces personnalisées, il faudra nécessairement reprogrammer la décolleteuse.

Les avantages du décolletage

Qu’il soit traditionnel ou moderne, le décolletage revêt un très grand nombre d’avantages.

La productivité

Le premier grand avantage du décolletage est sa productivité. Les décolleteuses sont des machines très rapides ce qui permet de produire en quantité, et ce, très rapidement. Il faut noter que cette forte productivité ne joue en rien dans la qualité des objets fabriqués ceci grâce à l’extrême précision et à l’efficacité des machines.

La précision dans le travail

Le décolletage est un procédé d’usinage d’une très grande précision. En effet, cette opération aboutit à l’obtention d’un objet aux dimensions bien précises. Tout est mis en œuvre pour cela et l’on peut obtenir un objet dans la matière voulue. Les travaux de finition sont pris en compte et aussi très précis, ce qui permet à la fin d’obtenir un objet d’une esthétique irréprochable.

Le décolletage permet également d’économiser de la matière et ainsi, de l’argent. Cette méthode de travail ne possède pratiquement aucun inconvénient.        

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *