Répéteur wifi : quels sont les critères pour faire un bon choix ?

Si vous disposez d’un wifi, vous devez forcément remarquer que la qualité du signal n’est pas la même dans les coins et recoins de votre maison. En effet, ce n’est plus un secret que le fait de disposer d’une excellente connexion internet est étroitement attaché à la proximité entre la source d’émission du signal et l’appareil qui l’utilise. C’est justement pour parer à cette contrainte que certains utilisateurs acquièrent un répéteur de wifi. Avec celui-ci, il est possible de pleinement profiter du wifi puisque son travail se résume à vous faciliter l’accès à la connexion, quel que soit votre position dans le champ de couverture du réseau. Mais comme pour tous les produits, il existe plusieurs modèles et plusieurs types de répéteurs de wifi. Comment reconnaître le bon ? Quelles sont les caractéristiques indispensables dont vous devez tenir compte ? Nous vous orientons dans cet article.

Petit rappel sur le fonctionnement d’un répéteur wifi

Il faut retenir qu’un répéteur wifi est un petit appareil qui est utilisé pour reproduire le signal wifi de sorte à rendre la connexion à internet, produite par votre box ou votre point d’accès internet, accessible dans tous les coins de la maison. Cela est possible par le simple fait que le répéteur rend le signal wifi disponible dans un angle de 360 degrés. Le signal est donc disponible dans toutes les directions de manière simultanée. Ceci fait que, quelle que soit votre position, vous n’aurez pas à souffrir d’une lenteur de la connexion et vous pourrez optimiser le rendement dans la tâche que vous effectuez. Si vous l’utilisez dans votre entreprise, plus besoin de vous soucier des barrières que constituent les portes, les murs et les tables. Le répéteur wifi transporte les ondes dans tous les compartiments et tient bien sa réputation de relais.

Quels sont les différents types de répéteurs qui existent ?

À ce jour, on dénombre plusieurs types de répéteurs wifi. La catégorisation est faite selon le fonctionnement de l’appareil et la possibilité de l’utiliser dans certaines conditions. Il s’agit :

  • Le répéteur Wifi CPL : en réalité, c’est un simple système CPL. De façon pratique, cet appareil fait circuler les données au niveau des câbles électriques et au niveau de la sortie propose un signal Wifi ;
  • Le répéteur Wifi extérieur : c’est un modèle de répéteur qui est conçu pour répéter le signal wifi sans risque dans un espace découvert. Il suffit d’avoir de l’électricité dans votre jardin et vous n’aurez pas de mal à profiter de la connexion internet ;
  • Le répéteur wifi Ethernet : la particularité de ce type de répéteur est qu’il est possible d’y faire un branchement de câbles pour se connecter avec un ordinateur. C’est possible par le simple fait que l’appareil a des ports Ethernet ;
  • Le répéteur puissant : ce type de répéteur wifi permet d’avoir un produit avec un débit très important. Mais attention ! Il ne fournit pas une puissance supérieure à celle du wifi. Le répéteur ne rend pas disponible un accès internet supérieur à ce que le modem internet permet ;
  • Le répéteur longue portée : avec ce type de répéteur, vous pourrez profiter de votre connexion internet dans un périmètre de plus de 2, voir 3 kilomètres. La présente distance est mesurée par rapport à la prise sur laquelle est fixé le boîtier ;
  • Le répéteur 5 GHz : il est conçu pour les box exprimant une fréquence de la taille de 5 GHz. C’est un détail important pour profiter véritablement de la puissance de la connexion internet rendue disponible par votre box ;
  • Le répéteur AC : ce répéteur est adapté à tous les systèmes mis en avant par votre box. Si vous ne connaissez donc pas le type de technologie de votre appareil, le présent modèle est celui qu’il vous faut.

À propos des critères pour effectuer un bon choix

5 critères majeurs doivent déterminer votre choix. Sans elles, vous ne pourrez pas vraiment combler vos rêves et l’investissement que vous aurez fait serait inutile. Elles portent sur le standard wifi du répéteur, le taux de transfert de données, l’antenne du répéteur, les matériaux de fabrication et les ports du répéteur.

Critère 1 : le standard wifi du répéteur

Avant de répéter le signal wifi, l’appareil doit pouvoir communiquer avec votre modem. C’est pour cela qu’il est important avant tout achat de vérifier le standard Wifi par lequel votre routeur est mis à jour. Le cas échéant, vous risquez de vous retrouver avec un répéteur qui ne supporte pas le standard de votre routeur. Par conséquent, impossible d’établir une communication entre les deux appareils. Mais pas de panique ! Les concepteurs ont conscience de ce petit détail et avec les derniers modèles de répéteur permettent la prise en charge d’un grand nombre de normes wifi. Toutefois, il existe toujours des répéteurs mis à niveau avec les standards 802.11a/b/g/n. Ceux-ci trainent les mêmes contraintes que les répéteurs non universels. Faites donc attention.

Critère 2 : le taux de transfert des données

On ne peut parler de répétition d’ondes internet sans tenir compte de la vitesse globale émise. Votre répéteur doit avoir des spécifications techniques correspondant à la vitesse maximale de transfert de données que votre routeur ou votre modem routeur peut atteindre. Par rapport à cela, il faut tenir compte de deux précisions :

  • la vitesse qui est indiquée par le fabricant de votre répéteur n’indique que le volume total de données que l’appareil peut gérer de façon simultanée. Vérifiez donc le volume de trafic pour chaque fréquence ;
  • dans son fonctionnement, votre appareil utilisera la première moitié de la bande passante dont il dispose pour recevoir le signal et la seconde moitié pour retransmettre ledit signal. C’est cela qui fait que dans la plupart des cas, lorsque la vitesse réelle de l’appareil est inférieure à celle déclarée, le flux de données retransmis n’est pas proportionnel à celui émis. Optez donc pour des modèles de répéteurs de haute vitesse.

Il faut aussi noter que pour permettre au répéteur wifi de mener à bien sa tâche, il est indispensable de l’installer dans une zone où le signal de votre routeur est de puissance moyenne. Puisque le répéteur collecte et retransmet le signal internet au fur et à mesure qu’il le reçoit, vous optimisez son travail en le rapprochant de la source.

Critère 3 : les antennes

Les répéteurs disposent d’antennes leur permettant de capter le signal et de le renvoyer. Ces antennes peuvent être externes ou à l’intérieur de l’amplificateur. Si vous achetez un répéteur avec des antennes internes, c’est évident que vous ne pourrez pas manipuler ceux-ci et que vous serez contraint à supporter le rythme que vous impose l’appareil. Par contre, si vous avez choisi un répéteur avec des antennes externes, vous pourrez bénéficier d’une couverture idéale. Il suffit d’orienter les antennes ou de les incliner dans différentes directions jusqu’à ce que vous soyez satisfait de la connexion répétée.

Par ailleurs, il faut savoir que plus votre répéteur dispose d’antennes, plus le volume de données qu’il peut traiter simultanément est important. La plupart des répéteurs dispose d’au moins deux antennes et d’au plus quatre. Elles sont classées selon la fonction d’émetteur et de récepteur. Achetez donc un répéteur avec 4 antennes et il fera votre bonheur. À noter que cet avantage n’est possible qu’avec les répéteurs à antennes externes. Ceux avec les antennes internes ne disposent pas de plus de deux antennes. Découvrez à cette adresse plus d’informations sur cette caractéristique.

Critère 4 : les ports du répéteur wifi

Il existe des modèles de répéteurs qui fonctionnent seulement en tant que répéteurs de signal. Ceux-là sont sans ports LAN et USB. Néanmoins, il y a d’autres modèles qui en plus de servir de répéteur simple peuvent vous permettre de connecter des appareils sans connecteur Ethernet. Mieux, d’autres offrent même la possibilité d’une utilisation avec les périphériques câblés sans connectivité wifi intégrée. À vous de décider.

Critère 5 : les matériaux de fabrication du répéteur

 

Ce n’est pas un critère décisif en tant que tel. Tout dépend de l’utilisation que vous réservez à votre répéteur et de l’espace dont vous disposez. Il faut simplement savoir que de la même manière qu’il existe des répéteurs compacts qui peuvent être connectés directement à une prise de courant, d’autres ont la taille des routeurs ou modems wifi : encombrants donc. 

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *