Serveur NAS : présentation, fonctionnement et principaux avantages

Le serveur NAS est un outil de stockage de données très performant. Il fournit des options de stockage et de partage de données très sécurisées. La capacité de stockage et de sauvegarde du serveur NAS est une excellente alternative à l’usage systématique du Cloud. L’utilisation de cette unité de stockage qui offre des possibilités bien plus nombreuses est de plus en plus répandue, tant dans le monde des entreprises que chez les particuliers.

Qu’est-ce qu’un serveur NAS ?

Fichier:IODATA NAS LANDISK HDL-F250.jpg

L’abréviation « NAS » est utilisée pour désigner le terme anglais « Network Attached Storage », que l’on pourrait traduire en français par « Unité de stockage en réseau ». Le serveur NAS est ainsi un appareil destiné au stockage de masse et qui est également capable d’être relié à un réseau domestique ou professionnel privé. Certains modèles de NAS ont des baies permettant d’accueillir un ou plusieurs disques durs externes, leur servant de support de stockage.

L’accès aux fichiers stockés dans le NAS est lui-même très simple puisqu’il peut se faire localement en reliant l’appareil à un ordinateur. Il peut se faire également par tablette ou par smartphone, grâce à une application mobile qui se connectera au réseau utilisé par le serveur.

La sécurité de cette méthode de stockage réside dans le fait que son accès est verrouillé à moins de renseigner l’identifiant et le mot de passe de connexion au réseau. Avec une bonne connexion internet, il est possible d’accéder à tout le contenu du serveur à tout moment de la journée, et ceci, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

L’utilité avérée du NAS pour les usages domestiques ou professionnels

L’utilité première du serveur NAS est sa capacité à mettre efficacement un terme au risque de perte de données. Non seulement l’espace de stockage peut être plus grand et parfaitement maîtrisé en faisant usage de disques durs suffisants, mais les risques de pertes sont également gérés. L’espace de stockage est assez important pour qu’une fonction RAID soit programmée (redondance dans l’écriture des données) et que les données soient conservées, même en cas d’un disque dur externe défectueux à l’intérieur du boîtier NAS.

Grâce au NAS, les cas de suppression de document par erreur ne sont plus à redouter. En effet, chaque élément contenu dans un ordinateur relié au serveur est automatiquement sauvegardé. Il est donc possible de faire une restauration très simple et de ne plus se voir perdre un travail de longue haleine.

L’appareil peut par ailleurs être configuré de manière à pouvoir recueillir et ranger dans des dossiers attitrés les données en temps réel de chaque membre de la famille, par exemple. Cela se fera au moyen d’un système de synchronisation fonctionnant par le canal d’internet.

Les fichiers peuvent facilement être déplacés d’un téléphone portable vers le NAS, ou alors emprunter également le chemin inverse. Il est permis à chaque utilisateur de choisir qui accédera à ses données ainsi que la façon de personnaliser de telles autorisations. 

Le serveur NAS est simple d’utilisation

L’intérêt du NAS réside dans le fait qu’il est résolument simple à configurer et encore plus à utiliser.

Inutile d’avoir des connaissances extrêmement avancées en informatique et réseau pour faire fonctionner un serveur NAS ! Il suffit d’insérer les disques durs à l’intérieur et de relier le boîtier à votre PC. 

Pour établir la communication entre le serveur et vos autres appareils sans fil, il sera question de raccorder le NAS à la Box internet dont vous disposez et grâce à un câble Ethernet classique.

Après cela, n’importe quel type de données pourra être stocké, avec une option de centralisation automatique des fichiers issus de certains appareils (plusieurs portables, plusieurs tablettes, plusieurs objets connectés à l’intérieur d’une habitation). L’accès n’est jamais saturé, et plusieurs utilisateurs peuvent recourir au contenant du NAS, simultanément et sans aucune forme d’interruption.

Le serveur NAS est utile pour enregistrer des films, des vidéos, des images, mais aussi des données issues d’un système de vidéosurveillance. La transition des données suit quant à elle un parcours automatisé. Cela signifie que chaque nouveau contenu multimédia ou contenu écrit s’enregistre automatiquement sur le serveur sans que vous ayez besoin de faire une quelconque action supplémentaire.

L’intérêt de posséder un serveur NAS pour les professionnels

Il est toujours important pour une entreprise de pouvoir être un tant soit peu autonome lorsqu’il s’agit de l’usage du matériel informatique indispensable à son fonctionnement, et de la gestion de ses données internes. Le volume d’informations et de données générées au jour le jour dans le domaine professionnel est quant à lui suffisamment important pour devoir être organisé convenablement et exploité à tout moment.

Une entreprise, qu’elle soit de grande taille ou alors PME voire TPE, ne peut donc plus uniquement compter sur des ordinateurs et des clés USB pour assurer le stockage et le partage des données entre les différents collaborateurs. Le serveur NAS sera dans ce cas une alternative de choix avec un espace de stockage pratiquement illimité et une sécurité bien plus grande que celle accordée par les disques durs internes.

Le serveur NAS est parfaitement adapté à un usage professionnel, principalement grâce à :

  • Son caractère très collaboratif, permettant un partage de fichiers très bien organisé ;
  • La possibilité de ciblage d’un ou de plusieurs utilisateurs, en particulier pour la réception des données ;
  • La rapidité des échanges également manifeste, sans besoin de se lever de son siège de bureau pour donner un fichier ou le recueillir auprès d’un collègue ;
  • L’accessibilité pratiquement illimitée grâce à des échanges pouvant se faire à n’importe quelle distance sans jamais saturer le serveur.

La plupart des entreprises à taille humaine ou moyenne optent à présent pour une telle solution technologique, abandonnant les disques durs classiques. L’investissement est bien sûr plus élevé, mais les avantages offerts par NAS ne sont en aucun cas comparables à ceux des outils classiques de stockage et de partage autrefois utilisés.

Quel type de serveur NAS faut-il choisir ?

S’il faut choisir et s’assurer de bien le faire, c’est parce qu’il existe plusieurs modèles de serveurs NAS produits par des fabricants différents. On peut citer des constructeurs tels que Qnap, Synology, Baffalo ou Netgear. Les prix des serveurs varient ainsi en fonction de leurs fonctionnalités, de leur niveau de sécurisation et du fabricant lui-même. Il est donc utile d’identifier ses besoins pour savoir quel est le meilleur NAS dans ce cas, avant de se lancer dans l’achat d’un tel équipement.

Certains types de NAS ont la particularité d’avoir des options de partage simplifiées, un niveau de connectivité très étendu (protocoles UpnP, DLNA) ainsi qu’une mémoire très large. Par contre, d’autres outils permettent d’accentuer la sécurité des données et la capacité de sauvegarde (multiplication des baies de stockage et des sauvegardes, variété de modes RAID pour déjouer les pertes de données).

La performance de connexion du serveur NAS

Le serveur NAS fonctionne sur un réseau, ce qui met la performance de sa connexion au centre des préoccupations de tout acheteur. La connexion doit être rapide, mais aussi d’une excellente qualité. Une connectivité Eternet Gigabit assez haute vous évitera toute difficulté au moment de procéder au transfert de fichiers très lourds et d’en assurer la rapidité.

Votre NAS à domicile et surtout en entreprise ne doit avoir aucune limitation pouvant paralyser votre utilisation normale et habituelle. La performance de la connexion peut aller jusqu’à 10 Gb par seconde s’agissant de certaines catégories de serveurs NAS.

Modèles de NAS avec et sans disques durs

Un serveur NAS peut posséder plusieurs baies de disques durs, allant de 1 à 24 selon les modèles, et vous permettant d’y placer vos propres disques dus externes. Il vous faudra alors opter pour les disques durs HDD ou SSD les plus adaptés au NAS ou à l’usage sur un serveur. Autrement, votre équipement risquera de chauffer ou d’être trop bruyant lors d’une utilisation à plein régime avec des disques ordinaires.

D’autres types de NAS viennent avec des disques durs installés à l’avance, et pour lesquels vous n’aurez plus à vous soucier du type de disque à utiliser.

Les différences entre un disque dur NAS et un disque dur traditionnel

Fichier:Compingles2.png

Les disques durs NAS et classiques sont différents pour de nombreuses raisons.

Tout d’abord, la sécurisation des données (configuration RAID) ne peut réellement être configurée que dans un serveur NAS. Les disques durs traditionnels sont faits pour fonctionner de façon individuelle. Ainsi, lorsqu’ils sont placés ensemble pour former une seule entité de stockage, le risque de perte de données demeure et la configuration de sécurité, si elle existe, n’est que très peu performante ou très lente. Il s’agit d’autant de dysfonctionnements que l’on ne retrouve pas sur les disques durs NAS, car ceux-ci sont faits pour être combinés et protéger les données, sans perte de vitesse de connexion ou interruption sur le réseau.

Les disques NAS ont également une durée d’utilisation permanente, car les données stockées doivent être accessibles à tout moment, tandis que les disques durs classiques ont besoin d’un temps de repos. Autrement, leur chaleur s’accentue, et ils émettent des vibrations, ce qui est tout à fait inadapté lorsqu’on le compare au fonctionnement stable des disques NAS.

Économie d’énergie et durabilité

Pour faire de l’économie d’énergie sur un serveur en fonctionnement permanent, les disques durs NAS sont les mieux indiqués. Non seulement le serveur se mettra en veille lorsqu’il n’est pas du tout sollicité, mais il pourra également redémarrer beaucoup plus rapidement que s’il contenait des disques durs classiques. Vous économisez par contre près de 30 % d’énergie lorsque vous choisissez les serveurs classiques pour un usage uniquement sur PC. Mais, sur un serveur, ce type de disque dur consomme énormément d’énergie, même en état de veille.

Le disque dur NAS est conçu spécialement pour être utilisé de façon continue. Il se prête donc très bien à cet usage et a l’avantage de durer très longtemps. La garantie des disques NAS est d’ailleurs de 3 ans, voire de 5 ans pour les modèles les plus robustes, tandis que celle des disques durs externes habituels est de 2 ans.

Quelle est la différence de prix ?

La différence de prix entre le disque dur classique et le disque dur NAS est variable. Elle était auparavant très grande, puisque les disques NAS étaient une technologie nouvelle.

À présent, la différence de prix se situe généralement à près de 2 %. La production des modèles de disques ordinaires ne demandant pas autant de recherches pour améliorer leurs performances comme c’est le cas des disques NAS, ces derniers sont parfois plus coûteux. La différence de prix est parfois de l’ordre de 9 %, ce qui est parfaitement compréhensible.

La différence entre le cloud et le serveur NAS

Si de plus en plus d’entreprises et de ménages utilisent les serveurs NAS, d’autres préfèrent recourir au Cloud pour la gestion et le stockage de leurs données.

Sécurité et fiabilité

La première question qui se pose au moment de choisir un outil de stockage de données personnelles est celle de la sécurité et de la fiabilité. La question est la suivante : vaut-il mieux confier ses données à un tiers ou les garder soi-même sur son propre serveur ? Si l’aspect confidentiel de votre stockage est bien plus important pour vous que la performance que peut vous offrir un service cloud, alors le serveur NAS est sans doute la meilleure option. Ceci, en comprenant toutefois que les fournisseurs de services cloud n’ont pas forcément les mêmes politiques lorsqu’il s’agit de préserver la confidentialité des données de leurs clients.

Par ailleurs, en ce qui a trait à la conservation des données, le cloud peut se montrer bien plus performant. En effet, lorsqu’un disque dur est défectueux, le serveur NAS peut continuer à conserver les données à l’aide des autres disques du système. Mais, en cas d’endommagement de l’appareil lui-même, les données pourraient être perdues à moins d’avoir pensé à une fonction backup intégrée. Ce n’est pas le cas pour le cloud, car il propose systématiquement une fonctionnalité de backup automatique, donc de récupération de n’importe quelles données ayant transité sur le réseau.

Différence de performance entre cloud et serveur NAS

Le cloud dépend entièrement de la qualité de la connexion internet. Ce n’est pas le cas du serveur NAS ; les disques durs sont donc fonctionnels dès qu’ils sont liés directement à l’ordinateur par WiFi ou câble Ethernet. On peut ainsi s’attendre à des transferts bien plus rapides avec un serveur NAS, et à une vitesse de lecture tout aussi satisfaisante tant que le réseau utilisé par le NAS n’est pas celui d’internet (et donc le même que pour le cloud).

Le serveur NAS est plus simple à manier que le cloud, même si pour ce dernier il suffira de suivre quelques directives ou de recourir à un professionnel pour son installation et ses modes d’utilisation. Le NAS est également moins cher tout en ne subissant pas de limites sur le plan du stockage. Plus les Gigaoctets utilisés sont importants sur un stockage Cloud, plus les frais seront élevés, à moins de bénéficier d’une réduction en raison d’un grand volume de données. 

Le serveur NAS ne pouvait être réellement complet sans permettre un stockage et un partage de données simples et adéquats. Suivant les besoins auxquels vous êtes confronté, le NAS vous apportera d’excellentes réponses, bien plus performantes que celles que vous réserve l’usage d’un disque dur ordinaire, et bien moins coûteuses que celles d’un service cloud.

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *