Surfer dans un parfait anonymat : les meilleures astuces !

Aujourd’hui, les entreprises et les particuliers souhaitent naviguer sans exposer leur identité en ligne. Cela répond prioritairement à un impératif sécuritaire face à la recrudescence de la cybercriminalité. Cela s’inscrit également dans une logique de contournement des règles établies pour échapper à la surveillance des organismes gouvernementaux et aux restrictions des fournisseurs d’accès internet. Découvrez quelques astuces pour surfer de manière anonyme.

Un VPN

À ce jour, le Virtual Private Network demeure la solution la plus fiable pour naviguer en toute confidentialité. Il masque systématiquement votre identité en ligne grâce à son mode de fonctionnement. Il substitue automatiquement un serveur virtuel à l’adresse IP de l’appareil que vous utilisez pour vous connecter. Cela empêche votre fournisseur d’accès internet de contrôler vos activités. Un VPN vous permet donc d’échapper à la surveillance de votre prestataire. Bien évidemment, vous contournez aisément ses restrictions et surfez en toute liberté. Cette solution saute littéralement les barrières géographiques en ligne. Vous pourrez consulter les sites et les jeux officiellement inaccessibles. Vous aurez également la possibilité de débloquer les services de streaming. Avec un VPN, vous naviguez en tout anonymat sur les plateformes interdites et effectuez librement des téléchargements illégaux. Les organismes gouvernementaux comme l’HADOPI ne réussiront pas à vous repérer et à vous identifier. Les restrictions en ligne disparaissent dès que vous utilisez un VPN. Les citoyens des pays comme la Chine y recourent fréquemment pour accéder à des sites localement interdits comme Facebook.

Le plébiscite du VPN s’explique également par son efficacité contre la cybercriminalité. Avec un tel logiciel, vous pouvez effectuer des achats en toute sécurité sur internet. En effet, cette solution complique énormément la tâche aux hackers. Dans un premier temps, elle les empêche de repérer facilement votre emplacement. Ces escrocs ne pourront pas vous piéger aisément via un phishing ou un hameçonnage. Ils ne réussiront pas à subtiliser vos informations confidentielles. Bien évidemment, ils vous délaisseront pour s’en prendre à des utilisateurs plus vulnérables. Recourez impérativement à un VPN si vous vous connectez fréquemment à un hospot public. Un tel logiciel crypte systématiquement vos données d’accès au Wi-Fi. Cela vous met à l’abri des attaques HDM.

Le succès du VPN résulte aussi de sa grande praticité et son universalité. Vous pouvez en installer sur votre ordinateur de bureau, sur votre portatif, sur votre Smartphone, sur votre console de jeux, etc. Aujourd’hui, la quasi-totalité des entreprises et les particuliers y recourent pour surfer en tout anonymat. Nous vous recommandons un VPN complet, polyvalent, rapide et sécurisé. Assurez-vous qu’il ne sauvegarde pas vos informations personnelles et vos données de navigation. Vérifiez aussi sa compatibilité avec les systèmes d’exploitation comme iOS, Android ou Windows. Consultez une plateforme spécialisée comme « Comment télécharger » pour en savoir plus sur les VPN.

Toutefois, vous devez demeurer vigilant avec le Virtual Private Network. Certains programmes se déconnectent automatiquement après un certain temps. Cela s’observe généralement avec les logiciels gratuits. Les organismes gouvernementaux pourraient alors vous espionner. Bien évidemment, les hackers en profiteront pour s’introduire dans votre système et subtiliser vos données. Pour prévenir une telle situation, optez pour un VPN avec un Kill Switch. Il bloque automatiquement l’accès à internet en cas de désactivation de votre VPN. Ce protocole de sécurité peut littéralement vous sauver la vie si vous aimez rêver les yeux ouverts comme moi ! Vous ne risquez pas de vous réveiller après un mail de l’HADOPI !

Seul un VPN performant, polyvalent et rapide vous permet véritablement de naviguer de manière anonyme !

Un serveur proxy

Le mode de fonctionnement de ce dispositif s’apparente à celui du VPN. Toutefois, il se révèle moins pratique et moins sécurisé. Bien évidemment, il vous permet de surfer en tout anonymat. Il masque l’adresse IP de votre ordinateur et la remplace par des coordonnées virtuelles. Vous pourrez donc utiliser en toute confidentialité les programmes comme µTorrent et Vuze. Avec un serveur proxy, vous échappez littéralement à la surveillance de votre fournisseur d’accès internet. Ses restrictions ne s’imposent plus à vous. Les organismes gouvernementaux ne réussiront plus à vous espionner. De plus, les hackers peineront à vous attaquer. Un tel dispositif ne permet pas votre géolocalisation. Vous pouvez donc consulter librement les plateformes prohibées et effectuer des téléchargements illégaux sans vous exposer à des sanctions. Certains serveurs proxy impressionnent par leur polyvalence. Ils cryptent les données et assurent un filtrage des requêtes et des réponses. Cette solution séduit de nombreuses entreprises et des particuliers qui souhaitent naviguer en toute confidentialité.

Pour surfer véritablement en tout anonymat, vous devez privilégier un serveur proxy performant. Cela implique un encodage systématique des informations pour leur sécurisation. Un hacker ne pourra donc pas les exploiter à des fins malhonnêtes s’il réussissait à les intercepter. Diverses solutions restent disponibles sur le marché. Proxify, Proxysite, Proxfree, Proxfree, Kproxy ou Zalmos peuvent entièrement combler vos attentes. Ils conviennent aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Toutefois, les serveurs proxy ne vous garantissent pas une sécurité totale. Ils vous permettent d’échapper à la surveillance gouvernementale et à l’espionnage des hackers. Néanmoins, le propriétaire du dispositif peut accéder à vos informations via l’historique de navigation. Un prestataire malhonnête pourrait facilement subtiliser vos données confidentielles. Pour prévenir tout incident fâcheux, prévoyez systématiquement des exceptions proxy pour les sites bancaires et sensibles que vous visitez. Par ailleurs, les serveurs proxy n’autorisent pas l’accès à toutes les plateformes. Cette solution se révèle véritablement moins pratique que le VPN.

The Onion Router (TOR)

Le TOR désigne un logiciel libre. Il repose sur une interconnexion entre différents postes à travers le monde entier. Il s’apparente à une conglomération de serveurs proxy. Ce dispositif fonctionne de manière assez atypique. Cela empêche systématiquement une personne tierce d’espionner vos activités en ligne. Concrètement, il masque votre identité en multipliant les liaisons chaque fois que vous vous connectez via un nouvel onglet. Le TOR garantit une navigation en tout anonymat. Aucun hacker ne peut intercepter vos données et remonter à vous. La complexité du dispositif empêche également les organismes gouvernementaux de vous surveiller. Ce protocole reste compatible avec les systèmes Android et iOS d’Apple. Vous pouvez l’utiliser aussi bien sur un ordinateur que sur un Smartphone.

Avec le navigateur TOR, vous surfez en tout anonymat. Toutefois, vous pouvez remarquer une certaine lenteur si vous ne disposez pas d’une bonne connexion internet. Nous vous recommandons cette solution pour l’échange des informations confidentielles. Privilégiez-la également pour la consultation de votre compte bancaire en ligne. Ne perdez pas de vue que le TOR identifie et conserve votre adresse IP. D’autres internautes pourront l’utiliser comme serveur proxy. Pour optimiser la sécurité de protocole, vous pouvez l’associer à un VPN de votre choix.

La navigation privée

Chrome, Firefox ou Brave intègrent cette fonctionnalité. Celle-ci indique à l’ordinateur et au smartphone qu’il ne doit conserver aucune trace de votre activité en ligne. Celui-ci supprime donc automatiquement vos fichiers temporaires. Votre historique restera bien vide. Cela empêche d’autres utilisateurs de consulter vos informations confidentielles comme les données téléchargées ou les mots de passe. En vérité, cette solution ne vous permet pas de surfer en tout anonymat. Votre fournisseur d’accès internet pourra vous surveiller. Avec la navigation privée, vous ne réussissez pas non plus à échapper aux restrictions. L’HODAPI parviendra facilement à vous identifier si vous effectuez des téléchargements illégaux. Bien évidemment, les cybercriminels peuvent vous espionner en permanence et vous subtiliser des informations confidentielles. Deux solutions s’offrent à vous pour opérer en tout anonymat.

  • La première astuce consiste à mettre les trackers en off. En effet, la plupart des sites gouvernementaux et des hackers exploitent des robots-espions pour vous épier. Les plateformes commerciales recourent également à cette stratégie. Pour échapper à la surveillance des publicistes, vous pouvez utiliser un navigateur comme Brave. Toutefois, votre géolocalisation reste possible. Un cybercriminel bien équipé réussira assez facilement à vous espionner.
  • La seconde solution consiste à associer un VPN ou un serveur proxy à votre navigateur privé. Vous trouverez aussi des logiciels antispywares pour limiter les intrusions et les attaques des hackers.

Un pseudonyme en ligne

Cette astuce convient surtout au niveau des réseaux sociaux. Elle vous permet de surfer en tout anonymat et d’échapper à toute surveillance. Concrètement, vous effectuez vos publications sous une fausse identité. Vous pouvez donc opérer en toute confidentialité. Seuls les proches et amis pourront vous suivre en temps réel. Cette solution ne marchera certainement pas pour les personnes très actives sur les réseaux sociaux. Vous devez absolument vous montrer prudent. Bien évidemment, vous pouvez limiter l’accès à vos profils pour protéger vos données confidentielles. Toutefois, cette astuce ne vous garantit pas un surf entièrement anonyme. Votre fournisseur d’internet et les organismes gouvernementaux peuvent vous surveiller. Vous n’échappez pas non plus aux restrictions prévues.

En définitive

Le VPN demeure la solution de référence pour surfer de manière confidentielle. Il vous permet de sécuriser vos données. Il réduit considérablement les risques d’intrusion et de vols d’informations sensibles. Bien évidemment, vous échappez à toutes les restrictions en ligne. Contrairement au VPN, les autres alternatives présentent quelques limites. Fort heureusement, vous pouvez aussi les associer à l’utilisation d’un Virtual Private Network pour renforcer votre anonymat sur internet.

 

 

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *