Vidéoprojecteurs 3D : Comparatif des meilleures offres !
TV 

Bien que les vidéoprojecteurs classiques soient encore d’actualité aujourd’hui, la version 3D connait également son apogée. Elle permet de voir les images de qualité supérieure en relief. Que des améliorations qui promettent une meilleure expérience. Cependant, cette technologie pointilleuse exige un choix méticuleux. Voici une analyse comparative qui pourrait vous servir de guide.

Top 3 : le tableau comparatif

Mini vidéoprojecteur

La marque et le modèle

ARTLII

Poids

0,95 kg

Taille

18,6 x 15 x 7,7 cm

Luminosité

1500 Lumens

Contraste

1000 : 1

Résolution

800 x 480 pixels

Technologie de projection

TFT LCD

Connectiques

AV, USB, VGA, HDMI, sortie audio, carte SD

Durée de vie lampe

30 000 heures

Options

Haut-parleur intégré

Garantie

2 ans

Le plus Performant

La marque et le modèle

TOQIBO, P909

Poids

0,90 kg

Luminosité

1800 Lumens

Contraste

2200 : 1

Résolution

1080 x 720 pixels

Technologie de projection

LCD

Connectiques

VGA, USB, HDMI, lecteur carte SD, AV, sortie audio

Durée de vie lampe

30 000 heures

Options

Télécommande intégrée

Garantie

2 ans

Le meilleur rapport qualité-prix

La marque et le modèle

BenQ, MS527

Poids

1,9 kg

Taille

28,3 X 22,2 X 9,5 cm

Luminosité

3300 Lumens

Contraste

1500 : 1

Résolution

800 x 600 pixels

Technologie de projection

DLP

Connectiques

HDMI, VGA, USB, mini USB, audio jack, S-video

Durée de vie lampe

10 000 heures

Options

Télécommande intégrée

Garantie

2 ans

Ces 3 vidéoprojecteurs incontournables vues de près

1 — ARTLII T20, le mini vidéoprojecteur

  • Description :

Ce modèle pèse seulement 950 grammes. Cependant, il est parfaitement opérationnel et dispose de propriétés d’exception. Ces critères lui doivent l’appellation de mini vidéoprojecteur. Avec ses 1500 lumens de flux lumineux, ainsi que les 800 x 400 pixels affichés à l’écran, la qualité de l’image est garantie.

Il est doté de plusieurs types de connectiques qui vous permettront de le brancher sur différents types de sources, notamment l’AV, USB, VGA, HDMI, sortie audio, carte SD. Les 1000 : 1 pour ces indices de contraste, promettent de belles couleurs.

Quant à sa lampe, elle a une autonomie de 30 000 heures, bien au-dessus de la moyenne qui est de 20 000 heures. D’autre part le modèle ARTLII T20 use de la technologie TFT LCD, réputée pour l’uniformité de la luminosité et la bonne douceur des couleurs. Malgré donc sa dimension (18,6 x 15 x 7,7 cm), ses compétences ne sont en aucun cas en reste.

  • Points forts :

Il s’agit d’un modèle très apprécié et qui compte parmi les vidéoprojecteurs les plus vendus actuellement. Sa taille et son poids représentent ses plus grands atouts. Il pèse moins de 1 kg, ce qui est très pratique pour les déplacements fréquents à des fins personnelles et/ou même pour les présentations professionnelles.

Ce vidéoprojecteur 3D peut sans problème se glisser dans un sac avec tous ses accessoires : un incontestable vidéoprojecteur portable. Qui plus est, il ne prend pas beaucoup de place et n’encombre donc pas. Vous gagnerez en espace.

Par ailleurs, il dispose d’une variété de connectiques. Les choix de sources donc sont larges. Côté contraste et luminosité, il est bien armé pour vous fournir de belles images bien nettes et de qualité. En outre, les lampes ont aussi une durée de vie prometteuse. Sans omettre le haut-parleur intégré qui représente un avantage de plus. Le vidéoprojecteur œuvre donc aussi bien pour le plaisir des yeux que les oreilles. Belle aventure assurée !

  • Points faibles :

Cela dit, le vidéoprojecteur 3D ARTLII T20 a quelques défauts. Déjà, si vous aimez les images avec les couleurs bien relevées, l’obscurité est alors impérative. Aucun réglage au niveau de la programmation de l’appareil ne pourra pas malheureusement vous aider sur ce point. Encore qu’il faudrait que vous sachiez ajuster sa position, car aux dépens de cette luminosité, les images des bords sont souvent floues. Chaque mauvaise manipulation ou un règlement de détail faussé peut donc vous confronter à des images ternes et des noirceurs qui tiraillent.

Les lampes elles, ont une bonne autonomie. Toutefois, elles sont quand même énergivores. Vous êtes priés de toujours bien vérifier les conseils et recommandations des fabricants pour les entretenir. Les gaz qu’ils contiennent peuvent exploser au contact prolongé avec trop de chaleurs. Et moins il y a de gaz, moins il y aura de luminosité. Ceci vous évitera donc de dépenser pour une autre dépense probable plus tard. Vous aurez donc à payer, et pour la consommation, et pour changer vos lampes.

2 — Le performant TOQIBO T909

  • Description :

C’est aussi un vidéoprojecteur minimaliste de taille avec son poids qui ne dépasse pas 1 kg quoique les indices de performance soient élevés par rapport aux autres machines de sa catégorie. Il dispose d’un flux lumineux de 1800 lumens et sa résolution native dépasse les 800 pixels, et peut aller jusqu’à 1080 pixels. Les images qui en sortent sont donc dignes d’être qualifiées de presque parfaites. La couleur de ces images est ensuite claire et bien pétillante grâce à ces 2200 : 1 en matière de mesure de contraste.

Elle est dotée de plusieurs types d’entrées, toutes situées à l’arrière de l’appareil. Vous pourrez distinguer les entrées VGA, USB, HDMI, lecteur carte SD, AV, mais également une sortie audio. Ces lampes peuvent fonctionner pendant plus de 20 000 heures. Une durée de vie qui dépasse de 10 000 heures la moyenne. En même temps, le système LCD est reconnu pour l’harmonie de la luminosité des images fournies. Les images sont ainsi douces avec des couleurs naturellement réalistes.

  • Points forts :

Le TOQIBO T909 est un vidéoprojecteur très pratique. Il est facile à transporter du fait de sa petite taille. Ce qui est bénéfique pour vous qui ayez l’habitude de vous déplacer continuellement de salle en salle dans votre milieu professionnel par exemple.

La technologie LCD qui prône une lumière uniforme ne crée pas l’effet arc-en-ciel. Ce point est important pour les personnes qui ont une sensibilité visuelle. Ces arcs-en-ciel peuvent leur provoquer un mal de tête atroce.

Ensuite, les entrées disposées à l’arrière de l’appareil facilitent le rangement et le branchement des câbles comme des fils de connexion. À la liste s’ajoute la performance de contraste avec les 2000 : 1 qui garantissent l’authenticité des couleurs : nettes et bien vivantes. Sans oublier la durée de vie des lampes qui est estimée à 30 000 heures et qui vous permettra de rester longtemps en sa compagnie pour vos visionnages et vos présentations.

  • Points faibles :

Bien qu’il soit performant, il a tout de même quelques imperfections. Il est déconseillé de programmer l’appareil sans passer par le manuel qui lui est joint. Les mauvais réglages peuvent nuire à la qualité de l’image pour vos prochaines utilisations. L’entretien et la vérification des lampes doivent aussi se faire régulièrement à partir d’un certain moment.

La puissance lumineuse laisse des fois à désirer. Les images ou vidéos qui requièrent une luminosité particulière auront plus de mal à passer sur vos écrans. Ce qui est le cas des jeux vidéos à haute résolution. Mais elle passe tout de même sans souci pour les animations et les films en général.

En outre, il est aussi assez bruyant. Ce qui peut être gênant pour la sonorité. Et ce, surtout pour les personnes qui ont une sensibilité auditive aiguë. Quoique, ce pourrait être un bon point pour les adeptes du vieux cinéma qui adorent le son des vidéoprojecteurs d’antan !

3 — BENQ MS527, un vidéoprojecteur fiable, mais moins cher

  • Description :

Avec sa technologie DLP ou Digital Lightning Processus, ce vidéoprojecteur mise sur la qualité des couleurs : vives, réalistes et par-dessus tout naturelles. Ses 3300 lumens ne font que confirmer cette performance lumineuse. Mais encore, son indice de contraste qui est de 1500 : 1 contribue à souligner cet atout. Question qualité, il peut supporter jusqu’à 800 pixels : des images de qualité.

Du VGA à l’HDMI, il est doté d’une variété de ports d’entrée pour toutes les sources de votre choix : USB, mini USB, ordinateur et autre avec des sorties et entrées audio jack. La durée de vie de ses lampes est de 10 000 heures, idéales pour les utilisations espacées et occasionnelles. Il a une taille moyenne avec 28,3 x 22,2 x 9,5 cm.

  • Points forts :

Il est doté d’une option spécifique qui le différencie des autres vidéoprojecteurs de son genre. L’on peut distinguer principalement deux fonctions ÉCO : Éco Blank et Smart Eco. D’où sa qualification de vidéoprojecteur économique.

L’Eco Blank permet d’économiser en puissance, car il projette un écran blanc lorsque vous mettez le vidéoprojecteur en veille ou lorsqu’aucune source n’est détectée, avant/après son extinction. Le Smart Eco quant à lui régule l’intensité de la lumière en ajustant celle de la lampe.

Toujours dans cette optique d’économie, les lampes sont automatiquement entretenues et sont moins énergivores. Qui plus est, il compte parmi les vidéoprojecteurs 3D les moins chers du marché. De l’économie abordable, que demander de plus ? Pour un vidéoprojecteur, il n’est ni petit ni trop grand. Dans tous les cas, il n’est pas encombrant et peut être placé sans souci n’importe où selon votre préférence.

  • Points faibles :

Cependant, le BENQ MS527 a certains inconvénients. À commencer par la technologie DLP qui grâce à ses noirs profonds relève le naturel des couleurs, mais elle produit souvent l’effet arc-en-ciel. Pour certaines personnes aux yeux sensibles, des éclairs apparaissent alors sur les images et peuvent occasionner des maux de tête. Il est alors déconseillé à ces personnes, surtout pour les visionnages de longues durées.

Il faut dire que sa taille ne joue pas toujours en votre faveur. Notamment si vous êtes de ceux qui en ont besoin pour votre travail, qui vous amène à vous déplacer très souvent. Par ailleurs, la durée de vie de l’ampoule qui est assez courte par rapport à la moyenne vous invite à prévoir un rechange pour l’avenir. Tâchez donc de vous renseigner sur les prix et les dispositions de remplacement de ces dernières.

Tout ce qu’il faut savoir sur les vidéoprojecteurs 3D

Après cette comparaison bien détaillée, une présentation approfondie s’impose ! Nous vous livrons ci-dessous certaines explications essentielles, les bons et mauvais points à connaitre et bien sûr nos quelques conseils personnalisés en matière de vidéoprojecteurs 3 D. L’appareil dispose d’un haut-parleur intégré. Toutefois, un haut-parleur externe est vivement recommandé si vous voulez une expérience sonore réussie.

La version 3D, une révolution

La résolution 3D a commencé par connaitre un franc succès dans les années 2009, par le biais du cinéma. Tout cinéphile tombait sous le charme de cette technologie qui permet de voir les images de plus près et d’une façon incroyable. Beaucoup parlent de réalité virtuelle et pour l’heure, ce n’est rien de le dire. Leurs concepteurs ont voulu subjuguer par cette impression réelle, ils jouent sur le ressenti grâce aux images en relief, mais non ancré dans l’écran comme d’habitude, et ce, en format large.

Ce changement a fait son apparence dans un autre domaine depuis maintenant quelques années. Les génies de la technologie l’ont apporté dans les vidéoprojecteurs. Projeter un film, une animation ou son jeu vidéo sur les murs est vite devenu un phénomène. L’on s’y croirait y être et vivre véritablement les scènes. Les diverses présentations sont de plus en plus réalistes. Pour le fun ou pour du sérieux : exposés, présentations de mémoires, présentations de projets professionnels… La compréhension est plus évidente et les explications moins pénibles.

Vidéoprojecteur classique versus vidéoprojecteur 3D

L’un comme l’autre, possède chacun leur qualité. L’ancienne version de vidéoprojecteur est facile à utiliser et à manier. Il vous suffit de procéder à quelques branchements de fils, de choisir la position qui convient à l’affichage sur le mur et le tour est joué. Vidéos, images ou documents de différentes sortes, tout est projetable sur les vidéoprojecteurs classiques. Ils sont surtout convoités dans les réunions et les diverses conférences pour appuyer sur des idées. Animations, dessins, tableaux ou supports de formation et autres sont les meilleurs amis des anciens vidéoprojecteurs.

Le paramétrage se fait directement sur l’apparat : contraste, positionnement… Toutefois, les qualités de l’image sont très souvent navrantes. C’est donc cette option qui lui fait généralement gagner un point. L’on parle aussi des contraintes de luminosité de l’endroit. Certes l’obscurité est impérative, cependant des fois, les réglages des vidéoprojecteurs ne permettent pas d’ajuster le contraste correctement. Autrement dit, la projection sur le mur est fréquemment sombre.

Avantages et inconvénients

Le premier privilège du vidéoprojecteur 3D c’est qu’il remplace parfaitement les écrans géants full HD. Vous avez la possibilité de visionner en grand format sur votre écran les vidéos qui vous branchent. Si vous êtes un gamer passionné, ce sont les parties de jeux que vous projetterez en direct.

Il y a ensuite son caractère portable. Vous pouvez donc facilement le transporter pour voir le match chez un ami ou profiter d’un film avec votre partenaire si vous n’habitez pas ensemble. L’on parle évidemment d’images ou et de vidéos XXL de bonne qualité. L’expérience sera encore meilleure avec un vaste public. Dans une petite, moyenne ou grande salle : il sera parfait !

Cela dit, les nouvelles technologies ne sont pas toujours faciles d’utilisation. Elles sont dotées de mécanismes spécifiques qui sollicitent des manipulations particulières. Les câbles de connexions et les fils sont également plus longs, ils peuvent donc être encombrants. Et bien évidemment, étant une nouveauté technologique, le prix des vidéoprojecteurs est assez coûteux.

Bien choisir son vidéoprojecteur 3D

Voici trois points essentiels à prendre en compte pour une acquisition de vidéoprojecteur 3D :

  • la connectique,

  • l’option haut-parleur

  • la durée de vie d’une lampe.

Le premier point dépend du nombre et du genre de sources que vous utiliserez ordinairement : un ordinateur, une clé USB, un DVD Blue Ray, une carte SD… Nous vous conseillons de vous équiper d’une variété de connectiques.

Il va sans dire que le point numéro 2 est une évidence. Qui voudrait regarder un bon film sans avoir accès aux sons associés qui font toute la magie d’une scène ? Les équipements audio sont la plupart du temps fournis à part.

En dernier lieu, mais non le moindre, tachez de prendre en compte la durée d’utilisation du vidéoprojecteur. Les lampent risquent de s’user rapidement si le temps recommandé par les fabricants sont dépassés à plusieurs reprises. Ce qui supposera des frais supplémentaires pour plus tard. Prévoir et anticiper seront vos mots maîtres. Le but étant de se procurer le meilleur appareil à prix abordable, tout en économisant.

News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *