Pirater un téléphone : c’est facile et on vous explique comment !       

Le titre vous dit déjà tout ! Oui, c’est vrai. Il est très facile de pirater un téléphone. Tous ceux qui brûlent d’envie de pirater le portable de leur femme ou mari, de leur enfant, de leur patron ou employé, disposent de ce qu’il faut pour y parvenir. Encore faut-il ne pas se dégonfler ? Mais surtout, comment ça se fait ? Comment pirater n’importe quel téléphone sans laisser de trace ? Nous vous dévoilons absolument tous les chemins et toutes les astuces. Tout de suite !

Le piratage de téléphone, parlons-en !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, entendons-nous sur ce qu’on entend par piratage de téléphone. Et inutile de prendre des gants !

Un piratage de téléphone consiste à accéder à celui-ci sans avoir obtenu l’autorisation de son propriétaire.

Le piratage de téléphone peut être l’œuvre soit d’un hacker, soit d’un proche. Mais pourquoi pirater ? Dans le premier cas, les intentions sont forcément mauvaises. Alors que dans le second, elles peuvent bien se justifier.

Les bonnes raisons pour pirater un téléphone

Pourquoi a-t-on besoin de pirater un téléphone ? Voilà une question à laquelle on peut répondre de plusieurs façons. Ce ne sont en effet pas les raisons qui manquent pour justifier un tel acte. Évidemment, certaines sont plus moralement acceptables que d’autres. Et bien entendu, nous ne visons pas ici ceux qui voudraient s’adonner au piratage d’un téléphone pour des raisons obscures ou inavouables. Nous vous faisons donc confiance, chers lecteurs. Et nous voulons croire que vous êtes tombé sur cet article parce que :

  • vous êtes un parent et vous ne savez pas avec certitude ce que fait votre enfant sur son téléphone intelligent ;
  • vous êtes un dirigeant d’entreprise et vous soupçonnez qu’un de vos employés soit l’instigateur d’une fuite d’informations sensibles ; ou encore,
  • vous avez de lourds soupçons sur votre partenaire et vous désirez tirer le vrai du faux afin de retrouver votre quiétude.

Etes-vous dans l’un ou l’autre de ces cas ? Si oui, alors, il vous faut savoir comment pirater un téléphone.

Pirater un téléphone à distance

Le piratage à distance d’un téléphone portable nécessite que vous disposiez d’un logiciel espion.

C’est non seulement par lui que vous pourrez faire l’espionnage, mais il vous permettra d’abord de localiser le portable cible. Certains logiciels de piratage mettent même à votre disposition l’option : « Keylogger ». Elle permet littéralement d’infiltrer tout téléphone mobile et vous sera donc d’une grande utilité ! Pour que le piratage s’opère :

  • vous devez quand même vous assurer que l’individu à qui vous en voulez a souscrit à un abonnement internet ;
  • vous devez aussi bien sûr télécharger le logiciel de piratage que vous allez installer ensuite sur le téléphone à pirater ;
  • dès l’installation du logiciel de piratage, le ver est dans le fruit pour ainsi dire ! Car il ne vous restera plus qu’à procéder à l’activation à distance de la puce GPS.

Ainsi donc, vous aurez un accès total à toutes les données du téléphone piraté et vous connaitrez avec exactitude sa position GPS. Tout ceci, simplement au moyen de sa carte Sim et du logiciel de piratage. Vous serez même en mesure de traquer votre cible et de hacker ses mots de passe. Par ailleurs, espionner son Whatsapp, son Messenger ou son Yahoo Messenger, deviendra un véritable jeu d’enfant ! Le logiciel mSpy fait partie des meilleurs logiciels de piratage de Smartphone disponibles sur le marché. Vous pouvez donc recourir à ce dernier.

Pirater un téléphone portable sans dépenser un rond !

Vous avez bien envie de pirater un téléphone portable, juste pour le fun ou par « nécessité », mais vous ne voulez surtout pas dépenser ? C’est bien possible !

Comment pirater gratuitement un téléphone ?

Pour pirater gratuitement un téléphone, souscrivez à un Android espion. Pour le faire :

  • vous devez télécharger et installer le programme sur le téléphone à pirater ;
  • il vous faudra ensuite configurer l’Android espion en suivant les instructions sur le tableau de bord sécurisé et consultable en ligne.

Avec un Android espion, vous disposez d’un ensemble de fonctionnalités régulièrement mises à jour. Le seul aspect qui pourrait vous causer problème est le temps dont vous avez besoin pour l’installer : trois (longues) minutes. Mais une fois l’installation sur le portable cible effectuée, vous jouirez pleinement de cet espion Android ! C’est l’application idéale pour tout parent qui se soucie de connaitre ce à quoi s’occupe son enfant. Il pourra ainsi :

  • savoir le contenu des SMS que ce dernier s’échange avec ses amis ;
  • savoir ce qu’ils se disent en s’appelant, car le logiciel permet d’enregistrer les appels téléphoniques ; et même,
  • se faire une idée de l’environnement dans lequel l’enfant se trouve puisqu’un Android espion est également capable d’enregistrer les sons de l’environnement ;
  • accéder à sa liste de contacts téléphoniques, et ce sera peut-être alors l’occasion d’y découvrir des noms inconnus et trompeurs ;
  • savoir précisément ce qu’il fait quand il va sur le web ;
  • jeter un coup d’œil à la galerie photo de son portable ainsi qu’à n’importe quel autre fichier multimédia (audio, vidéo).

Comment pirater gratuitement un téléphone pour de l’espionnage ?

Beaucoup pensent que les logiciels espions ne sont utilisables qu’à des fins douteuses et répréhensibles. Mais, comme nous l’avons déjà abordé plus haut, on peut bien se servir d’un logiciel espion pour prévenir certains dangers.

Plusieurs logiciels espions pour téléphones existent en téléchargement gratuit. Cependant, avant de valider votre choix, assurez-vous que celui-ci vous servira bien à pirater le cellulaire cible, dans le respect de la loi. Vous aurez alors un accès aux SMS, MMS et mails. De même, pourrez-vous surveiller les activités potentiellement malveillantes. Toutes les informations que vous désirez recueillir vous seront envoyées sur, soit votre ordinateur, soit votre propre téléphone.

Apprendre à pirater un téléphone

Pour pirater un téléphone, il vous faut :

  • trouver une application pour le contrôle et la surveillance du téléphone cible ;
  • trouver un site où le logiciel se vend ;
  • créer un compte sur le site ;
  • payer pour l’acquisition du programme ; et,
  • faire l’installation du logiciel sur le téléphone cible.

Étape 1 : trouver le bon programme

Vous devez d’abord et avant tout dénicher le bon logiciel. Car il n’existe évidemment pas une fonctionnalité intégrée dans les téléphones et qu’il suffit d’activer pour faire du piratage. Pour trouver le bon logiciel, parcourez la toile, lisez les avis et commentaires sur les forums dédiés. Surtout, prenez tout votre temps et faites des comparaisons entre les solutions qui se présentent à vous. Mais avant de rechercher le bon programme, soyez déjà certain que le téléphone à pirater possède une connexion internet. Sans quoi, il vous sera impossible d’accéder aux informations recherchées. Car celles-ci ne pourront vous parvenir que par l’internet.

Étape 2 : trouver un site où le logiciel se vend

Une fois que vous aurez une idée précise du programme que vous voulez utiliser pour le piratage, il vous sera très facile de trouver le site sur lequel l’acquérir. Et il vous suffira alors de vous y rendre pour faire les formalités requises.

Étape 3 : créer un compte sur le site

Parmi les formalités figure l’ouverture d’un compte sur le site. En effet, les données piratées par le programme sont envoyées sur le site. Vous devez alors créer votre compte personnel pour que ces données vous parviennent à vous et vous seul. De cette façon, personne d’autre ne pourra y accéder. Pour créer votre compte, il vous faudra d’une part une adresse e-mail valable et d’autre part un mot de passe.

Étape 4 : payer pour l’acquisition du programme

Les meilleures applications de piratage à distance de téléphone sont payantes sans être pour autant coûteuses. De toute façon, elles reviennent beaucoup moins chères qu’un détective privé ! Le paiement peut se faire avec une carte de crédit.

Étape 5 : installer le programme

L’installation du programme est un processus qui ne demande pas d’être un génie informatique. Elle se fait en trois ou quatre minutes chrono. Dès l’ouverture de votre compte vous sont envoyées toutes les instructions nécessaires à la réalisation de l’installation. En général, ces instructions sont même accompagnées d’illustrations. Sachez que vous n’avez besoin ni d’outils ni de câbles. Sachez aussi que l’installation du programme ne nécessite pas d’ouvrir le téléphone ou même de le connecter physiquement à un ordinateur. Il est juste question d’appuyer sur quelques touches et de procéder aux paramétrages adéquats.

Aussitôt l’installation et la configuration achevées, vous pouvez alors pirater le téléphone. Vous pourrez surveiller à volonté la personne cible, la localiser, savoir ce qu’elle fait de son temps, connaitre ses fréquentations. Et vous ? Comment vous mettre à l’abri d’un piratage ?

Les mesures pour prévenir le piratage de votre téléphone portable

Pour vous protéger contre le piratage de votre téléphone portable, vous devez veiller à :

  • sécuriser l’accès de proximité à votre téléphone ;
  • sécuriser vos connexions sans fil c’est-à-dire Bluetooth et Wi-Fi ; et,
  • sécuriser vos communications, que ce soient les appels, les SMS, les MMS ou les mails.

La sécurisation de l’accès de proximité

La toute première mesure à prendre pour se prémunir de tout piratage est de sécuriser l’accès à votre téléphone. Pour cela, utilisez un code de sécurité. Lequel limitera alors les accès. Les smartphones de dernière génération associent même ce code à une vérification supplémentaire. Il peut s’agir d’une vérification par empreinte digitale comme par reconnaissance faciale ou encore par un scanner d’iris.

La reconnaissance faciale se révèle actuellement la moins sûre parce qu’il suffit parfois d’une simple photo pour la tromper. Choisissez donc d’accompagner votre code de sécurité de l’une des deux autres options. Et surtout, gardez jalousement votre code. Ne le partagez avec personne. Il faut par ailleurs que ce code soit fiable. Pour cela, insérez-y autant de chiffres que possible et changez-le fréquemment.

De même, ne demandez pas à votre smartphone, lorsque vous utilisez des applications mobiles de mémoriser vos identifiants. Sur le coup, vous penserez gagner du temps pour vos prochains usages. Mais, au cas où vous seriez victime d’un piratage, toutes vos données seraient alors très facilement accessibles. Pour finir, votre téléphone doit rester tout le temps sur vous. C’est un outil personnel et non collectif. Assurez-vous donc qu’il le reste et vous aurez déjà éliminé une bonne partie du risque d’être piraté.

La sécurisation des connexions sans fil

Sachez que vous exposez votre smartphone dès que vous activez son Bluetooth. Veillez donc à ce que la connexion Bluetooth ne reste pas activée en permanence. Déconnectez-vous dès que vous avez fini de vous en servir. Car des pirates pourraient y voir là une porte d’entrée et s’y engouffrer pour vous voler vos données personnelles. Les accès Wi-Fi libres et gratuits sont également dangereux. Méfiez-vous-en, parce qu’en général, ils ne sont pas sécurisés. Et n’importe quelle personne connectée peut accéder à toutes les données disponibles sur le réseau. Utilisez alors de préférence les connexions sécurisées donc nécessitant de connaitre et d’entrer des codes d’accès.

Par ailleurs, installez vos applications exclusivement via le service dédié de votre système d’exploitation. C’est le meilleur moyen d’éviter des ennuis. De même, contentez-vous d’autoriser uniquement, pour chaque nouvelle application installée, les accès que vous jugerez nécessaires. Et ne lisez pas à la hâte les conditions d’utilisation ! Vous vous épargnerez ainsi des surprises désagréables.

La sécurisation des communications

Méfiez-vous de toutes les communications entrantes et qui vous paraitraient suspectes. Ne négligez aucun type de communication : appels, SMS, MMS, mails. Restez vigilant. Les messages surtout sont de grands vecteurs de tout genre de virus et de malwares. Ne donnez pas systématiquement votre numéro à tous les sites que vous consultez et qui vous le demandent. Sinon, vous serez bombardé de malwares. Or, ceux-ci sont difficilement détectables. Et ils ne se gêneront alors pas pour récupérer vos données personnelles qu’ils partageraient à des fins commerciales, par exemple.

En ce qui concerne les appels douteux, ne rappelez jamais un numéro inconnu ! À moins que l’interlocuteur vous ait laissé un message vocal indiquant précisément la raison de son appel. Ignorez également les SMS qui vous renvoient à un autre message qu’il vous faudra écouter sur un numéro donné. Parfois, lors de vos appels, vous pouvez noter un genre d’échos ou de grésillements. Il s’agit peut-être d’une défaillance du réseau. Mais dans bien des cas, cela peut également indiquer que vous êtes sur écoute : c’est le « phreaking ». Évitez alors de parler de sujets importants ou bien mettez carrément un terme à la conversation en cas de bizarreries constatées sur la ligne.

L’identification et la lutte contre le piratage de votre téléphone

Pour savoir si votre téléphone est piraté, voici quelques indices à prendre en compte :

  • le nombre de SMS frauduleux reçu: plus il est élevé, plus la probabilité que vous ayez un malware présent sur votre téléphone est forte ;
  • les notifications liées aux réseaux sociaux: si vous remarquez que des messages ont été postés à partir d’un de vos comptes sans que vous n’en soyez l’auteur c’est que forcément vous avez été piraté ;
  • la performance du téléphone: surveillez la performance de votre téléphone. Elle pourrait indiquer la présence de malwares. Par exemple, si vous notez un ralentissement ou si l’appareil redémarre sans que vous le lui ayez commandé ;
  • les programmes inconnus: vérifiez les applications afin de détecter celles que vous n’avez pas installées et n’hésitez pas à les supprimer, car il pourrait s’agir de programmes-espions.

 

Le piratage de téléphone n’est depuis longtemps plus une affaire des services secrets ! C’est bien réel et à la portée de l’individu lambda. Les techniques pour le faire sont faciles à maitriser. Mais il n’est pas non plus compliqué de s’en prémunir. Que vous vous sentiez concerné dans un cas comme dans l’autre, vous savez désormais quoi faire : comment pirater un téléphone et comment éviter d’être piraté !                                                                                                                                                                             

Manuel
News Reporter
Un peu geek sur les bords, j'aime tout ce qui est lié aux nouvelles technologies, au point d'en avoir fait un blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *